Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 20Article 563525

General News of Sunday, 20 December 2020

Source: Actu Cameroun

Cameroun : Kah Walla fait de troublantes révélations sur Jean de Dieu Momo

Présidente national du Cpp, cette femme politique estime que l’actuel ministre délégué auprès du ministre de la Justice a toujours brillé par un manque de constance dans la lutte politique.
Ce vendredi 18 décembre 2020, Kah Walla, est la grande invitée de l’émission « Les Libres Penseurs », diffusée sur les antennes de Dash Info, c’est une radio privée émettant depuis Douala au Cameroun. Pendant l’émission répondant à une question du présentateur sur le manque de constance au sein de la classe politique camerounaise, notamment avec le cas de l’actuel ministre délégué auprès du ministre de la Justice, la présidente du Cpp est devenue très amère.

Pour elle, il ne faut pas s’étonner de l’attitude de Jean De Dieu Momo qui aujourd’hui se retrouve dans le gouvernement Biya, car il a toujours brillé pas une incohérence même quand il était dans l’opposition. « Non, monsieur Jean De Dieu Momo ne peut pas dicter le rapport que moi j’ai avec mon pays. Pourquoi un camerounais laisserait le fait qu’un individu même quand il était dans l’opposition n’était pas du tout cohérent, lui imposer une manière de voir les choses ? », s’est-elle interrogée dans « Les Libres Penseurs ».

Les camerounais
A son avis, le ministre Momo, ne peut pas dicter une manière de voir les choses aux camerounais. « Pourquoi cet individu-là va dicter le type de citoyen que vous êtes, si vous allez revendiquer vos droits. Un tiers individu pour moi ne peut pas dicter cela en tant que citoyen ».



Elle soutient enfin que les camerounais doivent éviter de trouver des passerelles et prendre leur destin en main, question de revendiquer un changement radical. « Je crois que les camerounais doivent arrêter les excuses. Les camerounais savent ce qu’on a à faire. Les camerounais savent que pour se donner une chance, on a besoin en tant que camerounais de procéder de manière non violente de descendre à Yaoundé et leur demander gentiment et poliment de quitter la scène », a-t-elle conclu sur Dash Info.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter