Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 24Article 543886

General News of Thursday, 24 September 2020

Source: abkradio.com

Cameroun : 'Je ne suis pas chef pour gagner 50 000frs'

Expert fiscaliste, Directeur d’entreprise , professeur à l’université de Douala, le Pr Alaka était invité de la matinale d’ABK Radio.


Au sujet de la succession :

* »Depuis de Très très longues années j’appartiens à la famille des rois. Aujourd’hui l’organisation traditionnel des chefferies obéit à un autre régime contrairement aux années passées. »

» Au village on reconnaît le chef par son entourage, sa parure et sa dignité. Mais en ville c’est différent, il faut se confondre à tout le monde et éviter d’attirer l’attention sur soi. «

« À partir du moment où vous avez été porter au trône, et que vous avez subit d’initiation nécessaire sur le plan traditionnel vous n’êtes plus vous même. »

Les chefs traditionnels aujourd’hui sont en conflit :

« Nous sommes un Etat de droit, nous respectons ce que la réglementation édite. Le chef est sur le plan administratif un auxiliaire de l’administration. »

« Mais sur le plan traditionnel il est le guide de sa tribu. Il faut réconcilier les deux parceque l’État moderne à aussi ces avatars par rapport à l’État ancien. »

« Lorsque l’Etat moderne est arrivé avec l’indépendance, ou alors depuis la période des mandats et de la tutelle, les sociétés ont été organisée d’une part selon la volonté du colon. Et d’autres part des nationaux qui ont succédés au colon. »

« Les chefs traditionnels tout en restant gardien de la tradition de mon point de vue ne devrait pas avoir des atomes crochus avec l’administration. Parce que les deux doivent travailler la main dans la main. »

Au sujet des salaires que perçoivent les chefs traditionnels:

« Les chefs traditionnels sont des camerounais, ils travaillent pour la société. »

« Je ne suis pas chef pour gagner 50 mille. »

« Il n’existe pas un chef opposant. Le chef est là pour la sauvegarde de sa coutume. »

« Quelqu’un a écrit si « Dieu n’existe pas tout serait perdue ». Si le chef n’existait pas comme gardien de la coutume tout serait perdue dans un village. »

Quel type de chef seriez-vous ?

« Il n’existe pas de chef rebelle. Il faut toujours situer le chef dans le temps. Le chef est permanent, l’État est permanent. Parce que l’État est une fiction juridique. »

Au sujet de la candidature au élections régional, municipal ou législatives :

« Cette question fait peur à beaucoup d’élite de chez moi. Il y’a des élites dans l’on village qui n’ont pas encore digéré que j’ai été porter au trône. »

« Dans toute société le pouvoir reste le pouvoir. »

« Ce que je vais dire au sujet de ma candidature au régionale c’est qu’on n’en ai pas là . Parceque pour l’instant j’attends mon arrêté d’intronisation. »

« C’est pour que administrativement je sois reconnu par Mr Atanga Nji ministre de l’administration territoriale. Mais sur le plan traditionnel je suis déjà chef. «

« Le chef en tant que gardien de la coutume est apolitique. Mais le chef en tant que représentant de l’administration peut être un chef politique parce qu’il reste un citoyen. »

« Le chef est fondé à être absolument membre d’un parti politique . Le chef à deux casquettes. »

« Il ne faut jamais les mélangés de mon point de vue et celui de la règlementation. »

« J’ai été membre du RDPC, j’ai été président de sous section, j’ai été conseiller municipal et j’ai même failli être maire à Bokito. Si je me mets à l’écart, c’est à cause des frustrations. »

« Là où il y’a des élites avec des orientations différentes sur le plan philosophique, c’est souvent très difficile, mais on fait avec. »

» je ne suis pas critique du régime mais je parle des manquements du régime sur le plan scientifique et dans le domaine qui est le mien. Ceux qui gouverne doivent accepter d’être critiqué".

ABK Radio Officiel · ABK MATIN - PR ALAKA ALAKA (LE CHEF EST PERMANENT - L'ETAT EST PERMANENT) 02 09 2020

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter