Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 09Article 511342

General News of Saturday, 9 May 2020

Source: cameroonvoice.com

Cameroun : Comment Maurice Kamto a détourné 'le meilleur activiste 'de Paul Biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Il avait sans doute pour mission de révéler, pour le bonheur de ses commanditaires, un Maurice Kamto épidermique, accapareur, claniste…, mais le candidat victorieux de la présidentielle de 2018 –écarté cependant par le Conseil Constitutionnel- n’est pas homme à se faire surprendre, tellement ses convictions républicaines et démocratiques sont fortes et ancrées y compris jusque dans son subconscient, qu’il ne peut s’en départir, même au réveil.

Finalement, c’est Narcisse Mbarga, prétendument « l’un des meilleurs blogueurs » de la place, intervieweur d’occasion, qui a été surpris en flagrant délit de mythomanie…

Un détracteur affirmé de Maurice Kamto, plus préoccupé par l’opinion et les positions des Ekangs (pas tous, mais ceux, haineux qui vouent le même Kamto aux gémonies parce que voyant en lui le leader des Bamilékés qui “saccagent les ambassades”… Ekang -?-) à travers le monde,
Un anti Kamto qui revendique le droit de demander des comptes au sujet des contributions de solidarité des Camerounais à la lutte contre le Coronavirus, sous prétexte qu’il y a contribué, alors qu’il est notoirement connu que les anti-Kamto, nécessairement pro-Biya (indifféremment de leurs chapelles partisanes), préféreraient plutôt voir le ciel leur tomber sur la tête que de poser un acte qui leur donnerait l’impression qu’ils font la courte échelle au leader du MRC.


Le coup du sardinard n’a pas donné le résultat escompté. Rien de surprenant pour tous ceux à qui Maurice Kamto s’est imposé comme une entité fédératrice des aspirations des Camerounais au changement : un Kamto toujours plein d’affection pour les Camerounais, un Kamto qui, contrairement à une opinion largement répandue en “Sardinavie”, n’a pas fait de l’accession à la tête de l’Etat une fixette digne du sacrifice de la vie des Camerounais ou pour laquelle on se risquerait à exacerber les clivages ethno-tribaux.

Ce Kamto-là, les Camerounais le connaissent, y compris le “meilleur blogueur” Ekang Narcisse Mbarga. Mais la mauvaise foi a ceci de particulier qu’elle fabrique de faux amnésiques et de fausses amnésies.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter