Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 02Article 570751

General News of Tuesday, 2 February 2021

Source: awihdainfo.com

Cameroun : Cocoa Valley, la nouvelle chocolaterie s’installe dès juin 2021

Avec cette unité de production, les producteurs locaux de cacao pourront expérimenter une nouvelle fluctuation des prix. Ceci avec la mise en place au Cameroun du projet de construction d’une unité de transformation locale de cacao.

Maitre-chocolatier installé en France, le Camerounais Serges Ngassa entend produire le chocolat localement, car dit-il, « le terroir est exceptionnel ». Sa seule unité de production jusque-là était basée dans le département de la Haute-Savoie, en France. Elle produit à base des fèves d’origine camerounaise, du chocolat et d’autres produits chocolatés dignes des tables étoilées. Il écoule son chocolat en Europe, essentiellement dans des pays comme la Suisse, la France ou la Belgique. Serges Ngassa a exposé son savoir-faire au cours d’une audience que lui a accordée le 1er février dernier, le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. C’était en présence des responsables des principales structures faitières de la filière cacao, l’ONCC, le CICC et le Fodeecc notamment.

Répondant aux directives du chef de l’Etat Paul Biya, relatives à la politique d’import-substitution, d’irradiation de la sous-région et du marché continental par des produits locaux, le chocolatier entend implanter au Cameroun dès le mois de juin 2021, une nouvelle unité de transformation en produits finis et semi-finis. C’est dans l’optique de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 (SND-30), contenue dans le plan de travail annuel des projets d’investissement du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire.

Le promoteur se dit satisfait de la promesse d’accompagnement des pouvoirs publics, tout en rappelant que le cacao camerounais a un caractère exquis, exceptionnel, et brille par une diversité gustative unique au monde. Il se propose d’apporter son savoir-faire, former les jeunes et mettre en exergue le caractère exceptionnel de cette fève. D’où la satisfaction de Ndoping Michael, le Dg de l’Office national du cacao et du café (Oncc). Pour Omer Gaetien Malledy, le secrétaire exécutif du Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC), « le cacao d’excellence nous a permis d’arriver au même niveau qu’en République Dominicaine. Le promoteur peut être rassuré d’avoir du très bon cacao et des volumes conséquents. Notre objectif est d’inverser la tendance actuelle sur l’Afrique… ».


Ce qui passera également par le soutien du Fonds du développement des filières cacao et café (Fodeecc), dont la structure était représentée à l’audience par son administrateur, Samuel Donatien Nengue.
Pour l’heure, Serges Ngassa possède des plantations au Cameroun dans la vallée de Sanki, avec plusieurs hectares de cacaoyers (terre volcanique riche en sels minéraux) et dans la région d’Ayos où la biodiversité abondante permet une culture des cacaoyers dans une terre rouge, riche en fer.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter