Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 26Article 569401

General News of Tuesday, 26 January 2021

Source: Actu Cameroun

Cameroun : Cicam ne fournira pas le pagne du 08 mars

La Cicam a un endettement vis-à-vis de la Sodecoton, le principal fournisseur qui arrêté de fournir la matière première depuis novembre dernier.

Adoum Abagana, le directeur de l’usine Cicam (la Cotonnière industrielle du Cameroun) annonce que la production du pagne du 8 mars, tissu très appréciée par la gent féminine à l’occasion de la Journée internationale de la femme, est dans l’impasse.

«?La Cicam a un endettement vis-à-vis de la Sodecoton, notre principal fournisseur qui arrêté de nous fournir la matière première depuis novembre dernier. Cette dette s’élevait sensiblement à un milliard 300 millions. La Cicam a pu payer 200 millions. La dette restante est de 1,070 milliard de F par là. Cet arrêt a une grande incidence sur la campagne du 08 mars par exemple. Nous avons besoin de quatre millions et demi de mètres linéaires de pagne pour le 8 mars. En ce moment, nous n’en disposons que de deux millions. Nous faisons principalement notre chiffre d’affaires sur le 8 mars et le 1er mai. En 2020 déjà, l’année avait été difficile à cause des mêmes soucis avec la Sodecoton. La Covid-19 est aussi venue s’ajouter?», explique Adoum Abagana. Il s’exprime dans une interview parue ce mardi 26 janvier dans le quotidien Cameroon tribune.

Le responsable explique que la trésorerie de la Cicam est tendue : «?Nous espérons qu’une solution sera trouvée dans les prochains jours, sinon nous allons enchaîner avec deux mauvaises campagnes encore, à savoir le 8 mars et le 1er mai. Ce qui va compliquer davantage notre trésorerie?», ajoute-t-il.

La situation de la Cicam n’étonne personne.Selon le rapport 2020 de la Commission technique de réhabilitation des entreprises publiques et parapubliques (CTR), l’outil de production de la Cicam s’est fortement déprécié avec le temps. De même, l’absence d’un plan de renouvellement progressif a conduit l’entreprise à supporter de lourdes charges de maintenance d’une part, et d’importants coûts liés à sa faible activité d’autre part.

Un chiffre d’affaires dans le rouge

Au 31 décembre 2019, le chiffre d’affaires de l’entreprise est de 10,044 milliards contre 13,265 milliards de FCFA en 2018, soit une baisse de 3,221 milliards (-24,2%). La Cicam a néanmoins réussi à baisser ses charges. Elles sont passées de 18,589 milliards en 2018 à 14,573 milliards en 2019 (-21,6%).

«?Ce faible résultat s’explique par l’absence de nouveaux produits et la chute des ventes qui génère des tensions de trésorerie et, par conséquent, des difficultés d’approvisionnement des usines en pièces de rechange et en matières premières. Les capitaux propres passent de -3 063 millions en 2018 à -4 601 millions en 2019, soit une dégradation de 1 538 millions, résultant du bénéfice net de l’exercice (- 4 526 millions)?», révèle la CTR.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter