Vous-êtes ici: AccueilActualités2020 07 20Article 528613

Actualités of Monday, 20 July 2020

Source: cameroon-info.net

Cameroun : Cabral Libii fait une déclaration d'amour à Paul Eric Kingue

Le président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale se dit favorable à travailler dans l’action avec le Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau.

Il a toujours été reproché aux partis d’opposition camerounais d’évoluer en rangs dispersés, et que cette démarche n’est guère de nature à faire plier l’échine au Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC). La question des alliances se pose souvent avec acuité à l’approche des échéances électorales, mais n’en demeure pas moins préoccupante pendant les périodes creuses.


Au Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) de Cabral Libii, l’idée d’une alliance avec le Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau (MPCN) de Paul Eric Kingue, n’est pas à exclure si l’occasion s’y prête

Invité de l’émission « Face à l’Actu » ce dimanche 19 juillet 2020 sur la chaine Spectrum Television (STV), l’honorable Cabral Libii n’a pas fermé la porte à une éventuelle alliance entre son parti et celui du maire de Njombe-Penja.

« Je ne suis pas pour les unités organiques, pour les fusions. Quand j’envisage l’alliance politique au Cameroun, je le dis pour le MPCN, pour d’autres partis d’opposition, dès que nous sommes convergents, pour moi, la meilleure alliance, c’est l’alliance d’actions. S’il y a un combat à mener, un combat pédagogique, à l’adresse même du gouvernement, parce qu’il ne faut pas inscrire ce débat sous le prisme de la guerre entre les gouvernants et les élus. On y gagne tous. Avec le MPCN, et d’autres formations politiques, je suis prêt à m’associer dans l’action », a déclaré l’élu du Nyong et Kellé.


Participez au sondage



Paul Eric Kingue n’a jamais caché son admiration à l’égard du président du PCRN, et a souvent laissé poindre entre les lignes qu’il n’hésiterait pas à s’allier avec celui-ci en cas de besoin. Sans doute pourrait-on déjà se prendre à les imaginer main dans la main lors de la présidentielle de 2025 ?