Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 03Article 560099

General News of Thursday, 3 December 2020

Source: Mutation N°5238

Cameroun : Célestine Ketcha Courtès humilie le préfet de la Mvila

La Minhdu pointe l'incapacité des autorités de ce département en particulier en particulier et celles de la région du Sud en général, à organiser des campagnes d’hygiène.


Les villes de la région du Sud dans leur écrasante majorité souffrent d'insalubrité. " La majorité des villes abritant les 29 communes de nos régions sont confrontées aux problèmes liés à l'occupation anarchique de l'espace urbain, aux difficultés d'accès à la propriété foncière et aux services sociaux de base et au désordre urbain tout court", reconnait le maire de la ville d'Ebolowa, Daniel Edjo'o. Ce triste constat qui saute à l'oeil et qui découle de l'incivisme caractérisé dont font montre les populations, mis la ministre dans tous ses états, vendredi dernier à Ebolowa. "En parcourant la ville d'Ebolowa, j'ai vu beaucoup d'ordures et de plastiques. Monsieur le préfet, la ville est sale. On n'a pas besoin de beaucoup de moyens pour mener une campagne d'hygiène et de salubrité", blâme Celestine Ketcha Courtès.




C'est presque le bâton à la main que la Minhdu est descendue dans la région natale du chef de l'Etat, pour impulser la nouvelle dynamique de toilettage des villes camerounaises impulse par les pouvoirs publics.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter