Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 19Article 563432

xxxxxxxxxxx of Saturday, 19 December 2020

Source: Camerounweb.com

Cameroun : Célestine Ketcha Courtès accusée d'avoir déshonoré le tissu Ndop

Célestine Ketcha Courtès, la ministre camerounaise de l’habitat et du développement urbain reçoit des tirs à balles réelles depuis quelques heures. Une photo diffusée sur les réseaux sociaux la montrant les pieds posés sur le tissu Ndop, identité des peuples Bamileké.

« Vous demandez aux enfants du Diable de respecter la tradition ? Elle sort de l’Europe avec toutes les sectes et les pactes que ces gens signent de venir respecter les traditions. »
« Les gens qui ne respectent pas leur chef et qui n'ont jamais rien compris viendront dire que ça fait quoi ? »

« Elle ne connaît plus la valeur de ce tissus et sa signification ? Elle n'aurait pas dû. », pouvait-on lire dans les commentaires sur TGV de l’Info.

D’autres par contre prennent la défense de la ministre.
« Ceux qui ne connaissent pas la tradition des chefferies Bamileke, et le symbole du Ndop, écrivent des inepties sur des réseaux sociaux, traduisant leur ignorance de la cosmogonie Bamileke
Ils disent que la ministre COURTES a piétiné ce tissus,qui identifie la noblesse Grassfield.
Non elle n'est pas en faute et pourquoi ?
Madame Courtes est la petite fille du Roi Njike Salomon,grand père du roi actuel. Son père pouvait être roi.
Elle a atteint, à la chefferie Bangangte le niveau élevé de la noblesse attribuée aux femmes.
Elle est MENCHAGOUP,ça veut dire ,qu'elle avec le roi, peuvent marcher sur la peau de la Panthère,animal qui est le totem des chefs.
À défaut donc de la peau de la Panthère,on remplace cela par le tissus Ndop, pour identifier son rang royal.


C'est ce que les érudits l'ont fait, en l'accueillant sur cette image.
Il faut parfois,aller dans les festivals traditionnels s'informer,s'instruire sur les us et coutumes Bamileke avant de pondre des imbécilités.
Le tissus Ndop n'est autorisé à porter que par la noblesse. Pourquoi ne vous révoltez pas qu'il soit aujourd'hui porté par tout quidam ?allez aussi cracher sur ceux qui n y sont pas ,et l'adopte comme une mode vestimentaire.
Les chinois aujourd'hui en produisent,la haute couture française l'a plébiscité,et c'est bien.


Je suis légitime pour le dire ,étant moi-même descendant de la dynastie royale Bangangte », a publié Jules Marie Kemajou.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter