Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 07Article 595987

General News of Friday, 7 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Cameroun: Augustin Tamba fait le bilan des 100 premiers jours à la tête des CVUC

Mettre en œuvre un certain nombre de réformes structurelles et fonctionnelles Mettre en œuvre un certain nombre de réformes structurelles et fonctionnelles

Ces 100 premiers jours à des Communes et villes unies du Cameroun (Cvuc) , ont selon Augustin Tamba, maire de cette commune, permis à faire le diagnostic opérationnel de l’organisation dont il a la charge et d’engager un plaidoyer auprès des pouvoirs publics et des partenaires multilatéraux.
Depuis son installation à la tête des Communes et villes unies du Cameroun (Cvuc), Augustin Tamba, par ailleurs mire de la commune de Yaoundé 7 a déjà passé plus de 100 jours. Un temps qui lui a permis de « procéder à un diagnostic opérationnel de l’organisation. Ce qui nous a permis de mettre en œuvre un certain nombre de réformes structurelles et fonctionnelles. Nous avons entamé une tournée nationale des 10 régions dans le but d’installer les bureaux régionaux et départementaux et de leur donner un cahier de charge. Ce qui est une grande première pour notre association », a-t-il indiqué dans une interview accordée à nos confreres du quotidien Le Messager.

Ensuite, ajoute le président des Communes et villes unies du Cameroun (Cvuc), « nous avons engagé les grands chantiers inscrits dans notre programme à savoir : intensification du plaidoyer auprès des pouvoirs publics et des partenaires multilatéraux. Nous avons réussi à engager les territoires dans la programmation 2021-2027 de l’Union Européenne, dans le cadre du processus d’autonomisation des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) », a-t-il affirmé.

Non sans remercier les autorités publiques et les prtenaires « nous remercions d’ailleurs le ministre de l ‘Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire qui nous accompagne de bout en bout dans ce processus. Nous remercions aussi nos partenaires nationaux comme le Feicom, le Pndp, avec qui nous avons ravivé les axes d’échanges dès notre arrivée à la tête du bureau exécutif. Nous n’oublions pas la dizaine d’instituts nationaux et internationaux comme l’Iai, l’Irad, Ibay (pour les questions d’environnement) que nous avons mobilisé pour mener des reformes tant sur la gouvernance que sur l’organisation du travail»

Ce bilan ne s’arrête pas là : « nous avons engagé l’organisation d’un Colloque international sur les enjeux et les défis de la décentralisation au Cameroun. Et nous travaillons activement à l’organisation des Journées économiques des Ctd qui auront lieu d’ici la fin d’année si le contexte sanitaire s’améliore. Le projet est soutenu par la délégation de l’Union Européenne, l’ambassade de France au Cameroun, Le Medef, et bien d’autres partenaires locaux et étrangers au développement. Nous avons lancé la mise en place de quatre programmes majeurs pour les communes : le programme de maturation des projets, celui du développement du tourisme et de l’environnement dans les territoires, celui de l’innovation et celui de développement de l’économie sociale et solidaire. Et puis, il y’a la grande innovation de l’actuel bureau exécutif national des Cvuc, qui est la matérialisation du concept de communes de production qui consiste à développer des projets à valeurs ajoutée dans des secteurs comme la foresterie, l’agro pastoral, les carrières, mines et autres pierres. Sur tout cela, nous sommes accompagnés de manière très particulière par les hautes autorités de l’Etat, et les ministères sectoriels comme notre ministre de tutelle de la décentralisation et du développement local, et le ministre des Finances que nous remercions pour leurs bonnes dispositions », a lancé Augustin Tamba.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter