Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 16Article 562922

General News of Wednesday, 16 December 2020

Source: Cameroon Info

Cameroun : 60% de femmes victimes de différentes formes de violence

Selon des statistiques de l’Association de lutte contre les violences faites aux femmes (ALVF), 55% des femmes (de 15-50 ans) ont déjà subi différentes formes de violence au-moins depuis l’âge de 15 ans.
Selon les Nations-Unies, 70% de femmes dans le monde sont victimes de violences au cours de leur vie et une femme sur cinq est victime de viol ou de tentative de viol. Plus de 130 millions de filles et de femmes ont subi des mutilations génitales, principalement en Afrique.

Au Cameroun, la situation est alarmante. «Près de 60% de femmes sont victimes des violences au Cameroun; 54% de femmes sont victimes d’abus psychologique, 50.24% des violences économiques, 24% des adolescentes ont subi le repassage des seins et 1.4 % ont été victimes de mutilations génitales féminines», peut-on lire dans les colonnes du quotidien Le Messager édition du 16 décembre 2020.

Des statistiques publiées par l’Association de lutte contre les violences faites aux femmes (ALVF) en 2011 révèlent qu’au niveau national, «55% des femmes (de 15-50 ans) ont déjà subi différentes formes de violence au-moins depuis l’âge de 15 ans... Dans le couple: 45% des femmes ont subis des violences physiques, 20% des violences sexuelles et 42% des violences morales…Il est aussi signalé que: 51,4% des actes violents ont été commis par les maris et/ou partenaires… ; 48% des victimes déclarent n’avoir jamais recherché de l’aide…, 39% des victimes n’ont jamais parlé à personne de la violence qu’elles subissent ou qu’elles ont vécue», précise le journal.

Et la dernière enquête Démographique et de santé et à Indicateurs Multiples de 2011 au sujet des violences faites aux femmes indique que 43% des femmes ayant subi des violences conjugales en ont gardé des séquelles physiques. 14% des femmes enceintes ou qui l’ont été ont subi des violences pendant la grossesse. «Mais, elles ont toute refusé de porter plainte. Cependant, aucune donnée concernant le nombre de femmes qui décèdent des suites de violences conjugales n’a pu être obtenue».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter