Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 01Article 553165

General News of Sunday, 1 November 2020

Source: camer-press.com

Cameroun: 3.366 agents du Minesec doivent restituer 1.5 milliard FCFA à l’Etat

Il s’agit du trop-perçu des rappels des promotions 2012-2018 au ministère camerounais des Enseignements secondaires que dirige Nalova Lyonga.

C’est un énième coup d’éclat réalisé par le ministre des Finances, Louis

Paul Motaze, dans sa croisade contre ceux qui émargent frauduleusement dans les caisses de l’Etat. Dans le cadre de l’opération d’assainissement du fichier solde de l’Etat, 3.366 personnels du ministère des Enseignements Secondaires (Minesec) vont devoir restituer 1,59 milliard de FCFA dans les caisses de l’Etat. Il s’agit des promotions 2012-2018 à qui ont été servis des ordres de recettes pour des trop-perçus de leurs rappels par la direction générale du Budget.

C’est ce qui est contenu dans une note d’information signée du ministère des Finances qui rend publics les résultats du groupe de travail chargé de la vérification circonstanciée et de l’apurement automatique. Selon la note d’information du MINFI, les montants perçus en trop varient entre 30 000 FCFA et plus de 10 millions de FCFA par personnel. Sur cette liste, certains enseignants devant percevoir un rappel de 14 millions de

FCFA ont touché 25 millions de FCFA.

Il faut préciser que cet audit relatif aux rappels perçus en trop fait partie de l’opération du comptage physique du personnel de l’État (Coppe) engagé par le gouvernement camerounais en avril en 2018. Le Coppe a déjà permis à la Fonction publique camerounaise d’identifier et d’expurger du fichier solde de l’État environ 10 000 agents publics fictifs pour une économie budgétaire annuelle d’environ 30 milliards de FCFA en 2019. Ces agents émargeaient irrégulièrement sur le budget de l’État, du fait d’une absence non justifiée, d’une démission ou d’un décès non déclaré.

En rappel, précise-t-on au MINFI, l’assainissement du fichier solde est un processus permanent qui vise la mise à jour de ce dernier afin qu’ils n’y figurent que les agents publics régulièrement recrutés, placés dans leurs situations administratives et salariales idoines. Il s’agit du nettoyage du fichier solde en vue d’en évacuer non seulement les agents publics décédés, démissionnaires, en situation d’absence irrégulière, en détachement, mis en disponibilité, etc., mais aussi les éléments de rémunération indus. Pour mener à bien cette importante mission, le président de la République a, par décret du 08 novembre 2008 portant organisation du MINFI article 67, créé en lieu et place du service de mise à jour du fichier solde, une cellule d’assainissement du fichier solde chargée de la prise en compte de toutes les anomalies constatées sur la solde et les pensions ; la conduite des opérations relatives à l’assainissement du fichier solde, en rapport avec le ministère de la Fonction publique.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter