Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 16Article 589921

General News of Friday, 16 April 2021

Source: Le Financier d'Afrique n°925

Cameroun : 242.000 immatriculés pour l’assurance volontaire

Ce chiffre a été dévoilé le 4 avril dernier par le Dg de la Cnps sur le plateau de la Crtv télé au cours de l’émission Actualité Hebdo.
En prélude à la 25ème Journée africaine des risques professionnels qui se célèbre le 28 avril prochain, le Directeur général (DG) de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), Alain Olivier Mekulu Mvondo, a fait le bilan de l’assurance volontaire, produit destiné au secteur informel et aux travailleurs indépendants sur le plateau de la Crtv télé.

En posture d’invité de l’émission « Actualité Heddo » présentée par Romuald Ntchuisseu Ngock, le patron de la Cnps a fait la lumière sur cet autre pan de l’activité dont la structure qu’il dirige à la charge.

«D abord, nous ne couvrons pas les fonctionnaires, eux, ils relèvent du régime de la fonction publique et ils ne couvrent pas ceux du secteur informel qui ne sont pas affiliés et c est notre cible privilégiée aujourd’hui. Nous recherchons vers ceux-là, je dirais une nouvelle clientèle. Nous y allons bon an mal an. Nous avons à ce jour 242.000 du secteur informel, nous espérons en avoir beaucoup plus dans les prochaines années, mais en termes de couverture du secteur dit obligatoire, je crois que les chiffres sont satisfaisants », a indiqué le DG de la Cnps.



En évoquant les difficultés rencontrées dans le cadre de l’adhésion à ce produit; le patron de la Cnps évoque les questions de l’environnement et de la qualité du produit…


« C’est les deux sans faire dans la langue de bois, aussi bien l environnement parce que crise économique oblige, les gens ont peut-être moins de moyens pour adhérer, payer une cotisation régulière. Mais c est aussi il faut bien le dire, j’ai failli dire ravouer, le produit qui doit être réajusté par un certain nombre de paramètres que nous avons déjà proposés au gouvernement. Je crois que le gouvernement y travaille pour que ce soit fait. Il faut réemballer pour parler comme dans le commerce le produit. Ce sera fait pour le rendre plus attrayant, plus intéressant. Notamment dans les enquêtes que nous avons effectuées, il nous est revenu que nos clients potentiels qui ont du mal parfois à se positionner sur le long terme puisqu ils agit du secteur informel, des gens qui travaillent au jour le jour donc gagnent leur pain au quotidien comme l expression le dit », justifie Alain Olivier Mekulu Mvondo.

En marge de l’assurance volontaire, d’autres sujets ont été aussi évoqués au cours de cet entretien, notamment le départ à la retraite, les mesures prises par la Cnps pour limiter les impacts de la crise sanitaire sur les entreprises, les réformes en cours et les performances de l’entreprise en 2020.. .etc.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter