Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 27Article 508156

General News of Monday, 27 April 2020

Source: Cameroon Info

Cameroon Survival de Kamto: Owona Nguini tacle violemment Maurice Kamto

Cameroon-Info.Net vous propose l’intégralité des propos du Professeur Eric Mathias Owona Nguini lors de son passage dans l’émission « Politude » du Poste national le samedi 25 avril 2020 à Yaoundé.

Après avoir exprimé d’entrée de jeu sa reconnaissance au président Paul Biya qui l’a nommé au poste de Vice-Recteur à l’Université de Yaoundé 1, le Professeur Eric Mathias Owona Nguini, félicite les gouvernants pour leur dernier rapport qui reconnait la responsabilité des éléments de l’armée régulière dans la tuerie des civils en février 2020 à Ngarbuh au front de la guerre contre les séparatistes dans la Région du Nord-Ouest.

« Avec responsabilité, intégrité et transparence, le président de la République et le gouvernement ont assumé leurs responsabilités… C’est plutôt méritoire parce que le gouvernement de la République pouvait faire ce qu’on appelle un dos rond et empêcher qu’il y est une investigation sur cette affaire. Reconnaitre une bavure, ce n’est pas reconnaitre qu’il y ait eu un massacre. Or, certains secteurs de l’opinion pour des raisons précises et certaines ONG qui ont une manière biaisée d’analyser la situation des droits de l’homme dans cette crise au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, ont appuyé absolument la thèse du massacre de manière à susciter au niveau international, une démarche devant déboucher sur une enquête internationale, avec des arrières pensées précises, notamment dans le sens qu’une telle démarche implique la cour pénale internationale. C’est donc pour des raisons politiciennes qu’ils ont voulu déformer la réalité ».

Le Directeur du Centre d’études et de recherches en dynamiques administratives et politiques de la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II reconnait cependant que le mea culpa du président de la République, Chef des forces armées, pourrait avoir un impact psychologique sur les troupes au front de la guerre contre les séparatistes dans les Régions anglophones.

« C’est une situation maintenant que le commandement doit gérer. Le commandement doit se préoccuper effectivement de l’état psychologique des forces qui sont engagées sur le terrain dans des conditions très difficiles et veiller à ce que le moral des troupes ne soit pas miné et affaibli par cela… Les hommes sont faillibles, les institutions mêmes sont faillibles. Tout le monde peut se tromper. Ce qui est important, c’est de pouvoir se relever de ses erreurs. Et la posture adoptée par la République du Cameroun, par son Chef de l’Etat, par son gouvernement et par son armée, est une posture d’humilité qui exprime au fond la volonté que la cohésion nationale soit rapidement reconstruit au bout de cette crise ».

Le Maitre de conférence estime que la pandémie mondiale du covid-19, déjà présent au Cameroun, est un danger permanent. Il pense que l’initiative du parti MRC de Maurice Kamto d’organiser une levée de fonds pour la prévention contre le Covid-19 en dehors du fonds de solidarité créé par le président Paul Biya, est une preuve de « mauvaise fois et de grande irresponsabilité ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter