Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 08Article 504082

General News of Wednesday, 8 April 2020

Source: lebledparle.com

Cameroon Survival : Maurice Kamto désavoué par un de ses anciens disciples

Le professeur en Droit public en remet une couche peu de temps après la sortie du ministre de l’administration territoriale, déclarant illégales les opérations de collectes de fonds lancées par certains leaders politiques dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus.
Le président de la République, Paul Biya, président national du RDPC, parti au pouvoir, le principal opposant Maurice Kamto, président national du MRC, l’honorable Nourane Moluh, député du PCRN, ont chacun créé un fonds spécial de solidarité dans le but d’assurer les dépenses consécutives à la lutte contre le coronavirus.

Les initiatives prises par d’autres personnes en dehors de celle du Chef de l’Etat, ont été jugées illégales par le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji. Dans un communiqué publié ce mardi 07 avril 2020, le Super chef de terre a invité donc tous ceux qui ont entrepris de collecter des fonds « en marge des textes, à y mettre fin immédiatement ».

Saisissant la balle au bond, le Professeur James Mouangue Kobila, Agrégé de Droit public, a enfoncé le clou contre son ancien mentor, le Professeur Maurice Kamto.

« L'opération de Kamto n'est pas seulement illégale, ce qui est pathétique pour un juriste. C'est surtout une très grosse farce, car même s'il réussissait à réunir un milliard de francs CFA, cette somme ne lui permettrait que de donner 40 francs à chacun des 25 millions de Camerounais qu'il voudrait enfermer dans le confinement, en supposant que la distribution de cet argent se fera par un coup de baguette magique, c'est à dire sans le moindre frais. S'il réunit deux milliards, chaque Camerounais confiné aura 80 francs pour tenir pendant deux mois, la durée moyenne du confinement en Chine » a commenté l’actuel Vice-Recteur de l’Université de Douala.

Ce dernier a pris ses distances depuis plusieurs années avec celui qu’il avait longtemps considéré comme un « Maitre ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter