Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 04Article 595282

General News of Tuesday, 4 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Calixthe Beyala étale son patrimoine et se moque de Remy Ngono

Plus rien ne va entre Calixthe Beyala, le « Grand prix  du plagiat » et le journaliste camerounais Rémy Ngono. Après les révélations du Chroniqueur de RFI sur le passé troublant de cette dernière (surtout sa mésaventure dans un hôtel), il fallait s'attendre à une réplique. C'est fait. Calixthe Beyala, le « Grand prix  du plagiat » sur sa page Facebook, a saisi l'occasion pour étaler son patrimoine.

Elle cite entre autres ses immeubles à Paris et à Londres et envoie une pique à Rémy Ngono qu'il qualifie de journaliste qui vie grâce aux piges.

« Dites donc à mon coépoux que je ne suis pas comme lui, Que Je n'attends pas que notre époux me paie un loyer, ce qui est son cas ; Que je possède une résidence à Paris, une à Douala, une à Londres.Et ceux qui ont des photos de chez moi - et c'est la plupart des africain-français - sont autorisés à les diffuser- allô, allain Allain Jules Menye Dites donc à mon coépoux, que je n'attends pas après trois piges d'une radio pour manger ; j'ai gagné suffisamment d'argent avec mes bestsellers pour vivre sans travailler pour le restant de mes jours. Je vous ai laissé raconter des bobards pendant trop longtemps sans réagir, vous voyez, je peux vous donner coup pour coup ! », a-t-elle publié sur sa page Facebook.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter