Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 10Article 596413

General News of Monday, 10 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Calixthe Béyala s'en prend (encore) aux journalistes et bloggeurs camerounais

Calixthe Beyala Calixthe Beyala

• Selon Beyala, les journalistes camerounais sont une mafia.

• Ils inventent moult histoires pour ternir l'image des personnalités.

• Les journalistes sont un réseau de maîtres chanteurs, selon Beyala.


Grand prix du plagiat, longtemps éclaboussée par des polémiques, vue en train de bagarrer dans la rue etc. parler de Calixthe Beyala n'est pas si simple, tant il y a à dire sur le personnage. Mais incorrigible qu'elle est, elle crie souvent à qui veut l'entendre, qu'elle est irréprochable. Le problème, c'est les autres, les journalistes et bloggeurs surtout. La besace!

La besace. C'est justement ce mot qui décrit le mieux Calixthe Beyala qui vient dans une nouvelle publication sur sa page Facebook, accabler les journalistes camerounais. Ces derniers, selon la romancière sont des maîtres chanteurs qui diffusent de fausses informations sur elle et sur d'autres personnalités du pays.

'Quand vous arrivez au Cameroun et que vous êtes une personnalité, vous ne savez pas encore ce qui se passe, des gens que vous ne connaissez pas, s'en prennent à vous. Ils inventent moults histoires pour ternir votre image. Ainsi par exemple, je n'aurais aucun diplôme, j'aurais payé une journaliste que je ne connais pas pour insulter la femme de quelqu'un qui ne m'intéresse pas, on m'aurait chassée de l'hôtel, j'aurais menacé un type pour coucher avec lui, j'aurais été au lycée Caron où je n'ai pas un mis pied, j'aurais le mari de quelqu'un, si on peut appeler mari ces coucheurs de tout qu'on trouve au Cameroun, en longueur de temps des vidéos sont faites où j'aurais voulu être ministre - le temps d'attirer l'attention d'un ministre en poste pour qu'il les paie enfin que je ne lui vole pas son poste et j'en passe. Et les autres personnalités de la République ne sont pas du reste. Certains seraient des recto-verso qui sacrifient des vies humaines pour réussir, d'autres tueraient, certains seraient des buveurs de sang, d'autres feraient de la haute magie et seraient des zoophiles!', écrit Calixthe sur sa page.

'Pour toute personne non avertie, il s'agit de la dénonciation des travers d'une société. Mais il faudrait être de l'intérieur pour savoir qu'il s'agit d'extorsion de fonds ! En effet au moment où certains écrivent sur vous pour vous insulter, d'autres vous approchent pour pouvoir vous proposer d'écrire des contre articles. Très rapidement, vous vous apercevez qu'ils ont besoin d'argent, d'ailleurs qu'ils se connaissent tous entre eux. En creusant plus profondément et en étudiant les connexions, vous verrez qu'il ne s'agit que d'un réseau de maîtres chanteurs qui propagent de fausses informations pour vivre au détriment des personnalités. Vous remarquerez d'ailleurs que ceux qui gèrent l'argent public eux ne sont pas attaqués, ou alors, très brièvement, le temps qu'ils paient ! Pour le reste, ils ont chacun cent comptes qui leur permettent d'inter réagir pour booster réciproquement leurs vidéos', ajoute-t-elle.

Rappelons que Calixthe Beyala retient depuis plusieurs années en prison Paul Chouta, un des journalistes de camerounweb pour diffamation. Des accusations de dame Beyala n'a jusqu'ici pas réussi à prouver.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter