Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 08Article 600961

Diasporian News de

Source: La Nouvelle N°594

Calibri Calibro et la France : le masque tombe (enfin)

Calibri Calibro, chef de la Brigade Anti-Sardinards Calibri Calibro, chef de la Brigade Anti-Sardinards

Convoqué le 27 mai dernier devant la Commission d’enquête sur la crise migratoire de l’Assemblée nationale française, le « commandant en chef » de la « Brigade Anti Sardinard » se revendique la nationalité française.

De son vrai nom Abdoulaye Thiam, et plus connu sous le pseudonyme « Calibro Calibri » dans sa casquette d’activiste de première heure qu’il ventile au sein de la « Brigade Anti Sardinard », le groupe d’activistes de la diaspora camerounaise engagé pour le sabotage et la dénigrement des instructions camerounaises à l’étranger vient de dévoiler son vrai visage. Bien qu’ayant participé aux casses du 26 janvier 2019, à l’ambasD sade du Cameroun à Paris, ainsi qu’aux manifestations du 25 juin de la même année pour perturber le séjour du président Paul Biya à Genève, le membre de la Bas était jusque-là inconnu du public camerounais, jusqu’au moment où il va interpeler le président français, Emmanuel Macron, sur la question de la crise socio-politique des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, croyant mettre le feu aux poudres entre Macron et Biya.

Pourtant, il faut admettre que l’indenté la crise migratoire à l’Assemblée nationale française, le « commandant en chef » de la Bas s’est réclamé la nationalité française, malgré son incapacité à fournir un seul document attestant de cela devant les autorités françaises. Pour ce qui est de ses véritables origines africaines, en se référant au patronyme que porte le forcené de la Bas, le nom « Thiam » dont la connotation est sénégalaise ne se retrouve dans aucun grand groupe sociologique du Cameroun. A cet effet, vraisemblablement à ce qui circule à propos sur la toile, l’opposant radical au régime d’Etoudi parti du Cameroun sans aucune nationalité reconnue officiellement, aurait débarqué en Europe par l’Italie en 2016, avant de rejoindre clandestinement le sol français.

Tel un délinquant en quête de naturalisation en terre française, c’est ainsi que Abdoulaye Thiam va essayer de faire comme la plupart d’entre eux qui sollicitent l’asile politique en se présentant comme une victime de la pire dictature du monde. Et ceci, en se livrant à des actes d’ « opposition », avec une violence sans précédent contre les symboles du Cameroun sur le sol français, dont la meute activiste brandira les photos et les vidéos à travers les réseaux sociaux comme les trophées de la Bas. L’activiste de la Bas vient ainsi d’être démasqué dans un film où luimême est le véritable metteur en scène. de Calibro Calibri est restée jusqu’ici très confuse, au-delà des spéculations et des confusions qui fusent autour de sa nationalité. Comme toute vérité qui finit toujours par triompher, au cours de son audition devant la Commission d’enquête sur

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter