Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 15Article 505306

General News of Wednesday, 15 April 2020

Source: 237online.com

Cacophonie gouvernementale: Dion Ngute recadre ses ministres !

Le Premier ministre recadre les membres du gouvernement qui continuent de jouer en solitaires dans la crise du Coronavirus.


La propagation de l’épidémie du Coronavirus (Covid-19) au Cameroun a mis en évidence le manque de coordination au sein même du gouvernement et ses administrations décentralisées. Malgré les 13 premières mesures du gouvernement édictées le 17 mars, certaines administrations ramaient à contre-courant de la démarche gouvernementale. Alors que les ministères en charge de l’éducation parlaient d’une reprise des cours,le ministre de la Santé instruisait les hôpitaux de villages à prendre des dispositions pour recevoir les malades du Covid-19. Pour sa part, le ministre des Transports exigeait le 7 avril, à tous les usagers de transport public d’arborer le cache-nez, et certains gouverneurs avaient pris sur eux des mesures qui se limitaient à leur circonscription administrative. Autant de choses qui ne facilitaient pas la tâche au pouvoir de Yaoundé de gérer de façon cen-
tralisée la crise sanitaire. Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, âgé de 66 ans, est finalement sorti de ses gongs. Et les derniers actes posés parses services, démontrent que le chef du gouvernement entend garder la main sur son administration.

En effet, en milieu de semaine dernière, le Secrétaire général des Service du Premier ministre (Sgpm), Séraphin Magloire Fouda, a signé une note à l’attention des membres du gouvernement dont l’objet rappelait « certains principes relatifs à l’organisation du travail gouvernemental ». Séraphin Magloire Fouda indique d’entrée de jeu qu’il a été rapporté à plusieurs reprises au Premier ministre, « la démultiplication d’initiatives personnelles et solitaires » de quelques membres du gouvernement dans la conduite des affaire publiques, « au mépris des principes cardinaux de collaboration » et de respect des procédures en vigueur dans le travail gouvernemental. Par conséquent, le chef du gouvernement rappelle à ses collaborateurs plusieurs principes à respecter désormais. Ce qui frappe le plus, c’est ce rappel à l’ordre dans la lutte contre le virus mortel Coronavirus (Covid-19).

« En ce qui concerne spécifiquement de la mise en œuvre de la stratégie du gouvernementale de riposte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) au Cameroun, les administrations sectorielles impliquées doivent préalablement solliciter et obtenir formellement du chef du gouvernement les autorisations nécessaires, avant de prendre des mesures à portée générale ; de manière à éviter la cacophonie observée dans la communication sur cette crise sanitaire qui préoccupe la communauté nationale et internationale », peut-on lire dans la note du Sgpm. Face à toute la cacophonie observée, Séraphin Magloire Fouda rappelle, qu’en ce qui concerne la communication gouvernementale, les membres du gouvernement doivent faire preuve de « retenue et de prudence » dans leurs sorties médiatiques. Celles-ci, précise-t-il, doivent se faire en étroite collaboration avec le ministre de la Communication.

Pour ce qui est du devoir de solidarité gouvernementale, l’on rappelle à la primature que les activités des départements ministériels doivent s’intégrer dans la stratégie globale du gouvernement. Très vite, certains ministres sont montés au créneau pour se rebiffer. Dans un communiqué conjoint, le ministre de l’Education de Base et le ministre des Enseignements secondaires, informe la communauté éducative qu’en cette période de pandémie du Covid-19, « les décisions concernant la marche des secteurs éducatifs sont exclusivement prises par le Premier ministre ». Par conséquent, précisent les ministres, « les textes qui circulent actuellement dans les réseaux sociaux n’ont aucune valeur ». Un rétropédalage qui trahi l’insubordination et le désordre qui avaient fait leur lit dans ce secteur.« Une vraie vraie démonstration de force », commente un député de l’opposition, qui se dit « épaté » par l’énergie débordante du chef du gouvernement.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter