Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 31Article 599464

xxxxxxxxxxx of Monday, 31 May 2021

Source: camerounweb.com

Cabral Libii demande à Biya d'éviter une guerre entre le Tchad et la Centrafrique

•Des soldats centrafricains sont accusé par le Tchad, d'avoir attaqué ses militaires en poste à la frontière, sur le territoire tchadien.

•Le Tchad sort un communiqué et brandit des menaces de guerre contre la Centrafrique.

•Cabral Libii demande à Biya de prendre ses responsabilités.


Suite à un communiqué du ministère tchadien des Affaires étrangères sur une attaque meurtrière qu'aurait commis les Force armées centrafricaines (Faca) sur des soldats tchadiens, le président national du PCRN fait une sortie dans laquelle il demande au gouvernement camerounais de prendre ses responsabilités diplomatiques, afin d'éviter une guerre imminente entre le Tchad et la Centrafrique.

'Ce que je lis… est très grave pour la stabilité du centre de l'Afrique. Le Cameroun devrait prendre ses responsabilités diplomatiques en veillant notamment à ce que nos frères centrafricains et tchadiens ne se retrouvent pas dans une escalade aux conséquences imprévisibles', écrit le député à l'Assemblé nationale.

En effet, dans le communiqué du ministère tchadien des Affaires étrangères consulté par la rédaction de camerounweb, le gouvernement du Tchad accuse l’armée centrafricaine d’avoir tué six de ses soldats, dont cinq auraient été 'exécutés' lors d'une attaque par les centrafricains d’un poste frontalier, dimanche, en territoire tchadien. Le Tchad dans son communiqué, déclare qu'il considère cette attaque comme un 'crime de guerre' qui ne peut rester 'impuni'.

Bangui a répondu au communiqué du Tchad, quelques heures après avoir pris connaissance de ce dernier. Dans un communiqué du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ange Maxime Kazagui, le gouvernement centrafricain a déploré les pertes en vies humaines et les blessés au sein des armées tchadienne et centrafricaine. Il accuse par ailleurs les rebelles centrafricains d'être responsables de ces tueries.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter