Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 09Article 526039

General News of Thursday, 9 July 2020

Source: Actu Cameroun

CVUC Ouest : une autre bataille pour de la succession de Victor Fotso ouverte


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’élection à la Cvuc Ouest du 10 juillet prochain s’annonce rude, même si pour le moment quelques supputations fleurissent déjà sur l’identité du rem plaçant du patriarche Victoire Fotso à la tête de cette association.
A moins quelques jours de l’élection à la tête l’antenne té-gionale des Communes et Villes Unies du Cameroun, rien ne filtre dans les différents états-majors. Il sera vraiment difficile de trouver un homme à la hauteur de l’ancien président des Cvuc, le patriarche Victoire Fotso, pour conduire la destinée de cette grande association qui sert d’exemple. Il sera question de pérenniser les acquis laissés par l’ancien patron.

Tout comme sa succession à la mairie de Bandjoun, personne ne veut prendre le risque pour ne pas être à la hauteur, car le patriarche avait placé la barre très haut dans toutes les activités des Cvuc Ouest, c’est pourquoi le suspense reste intact jusqu’au I0 juillet prochain. L’on connait comment l’ancien président régional savait mener à bien l’organisation dés activités de cette association. L’accouchement qui parait difficile de celui qui succédera à Victor Fotso, n’est dotte pas un fait de hasard.

Si déjà même lors de l’organisation de ses obsèques, on a noté un manque d’engouement et de participation massive de certaines maires qui, pourtant, tenaient régulièrement des réunions à sa résidence, les deuxièmes vendredis du mois et voyaient ses multiples actions de générosité. Si pour la réalisation d’un document y afférent, seulement trois départements ont cotisé une modique somme de 5oo.ooo Fcfa, notamment la Mifi, le Koung-khi et le Haut Nkam, il n’est pas moins que même au niveau de la collation, les 10.000 fcfa exigés à chaque maire, n’ont pas été totalement recouvrés.

Dans la foulée, l’on l’on apprend que chaque département reçoit 4 millions par trimestre, pour le fonctionnement. Et dans le cas d’espèce, le maire Daniel Nde-fonkou de Bafoussam 3ène est le responsable départemental des Cvuc Mifî. Mais la question qui taraude l’esprit, c’est de savoir à quoi sert cet argent véritablement ? Si certains maires n’ont pas pu cotiser la somme de lO.OOOf pour la gerbe de fleur, pour les obsèques du patriarche Victor Fotso. C’est donc une attitude qui laisse a désiré dans le choix du nouveau président des Cvuc Ouest.

Aussi il faut dire que lé nouveau président devrait pouvoir continuer la gestion des projets que tenaient à cœur le patriarche, il s’agit notamment de l’organisation du salon des communes de l’Ouest, la construction d’un hôtel quatre étoiles pour les maires, ainsi que des lobbyings pour des projets de grande envergure qui contribueront à l’amélioration du cadre de vie des populations. Pour l’heure, même si l’association n’a pas encore de chef, il reste que la mort de Victor Fotso laisse un grand vide et malheureusement ceux qui pouvaient le remplacer valablement ne sont plus aux affaires.

C’est le cas de Charles Tchomtchoua Djadjo, alors maire de Banwa et secrétaire général Cvuc Ouest, Dr Focka Focka Jules Hilaire, trésorier et par ailleurs un des filleuls le plus aimé par Victor Fosto. Malheureusement, ayant perdu les élections dans leur localité, ils ne pourront pas postuler surtout que l’une des grandes conditions, c’est d’être maire en activité. La majorité écrasante étant du Rdpc, la vice-présidence devrait revenir à l’Udc dans le département du Noun, avec ses cinq communes.

C’est d’ailleurs le cas en ce moment avec le maire de Malentouen qui est le vice-président des Cuve Ouest, et qui supervisera les élections dans les prochains jours. Même si pour le moment, rien ne filtre, il reste que les dés sont lancés. même si quelques noms reviennent avec insistance dans les coulisses. Il faudra donc véritablement choisir un maire qui sera à la hauteur de cette mission, afin de poursuivre les actions du patriarche Victor Fotso.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter