Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 06Article 595894

General News of Thursday, 6 May 2021

Source: www.camerounweb.com

CONFIDENTIEL: réunion du conseil national de sécurité à Etoudi

Image d'archives Image d'archives

Une réunion du Conseil National de sécurité a été convoquée pour ce vendredi 07 avril 2021 à la présidence de la République.

Selon le lanceur d’alertes Boris Bertolt qui a relayé l’information, la réunion sera essentiellement consacrée à « la situation en zone anglophone mais également dans le grand nord du Cameroun où le gouvernement craint que l’instabilité politique et sécuritaire au Tchad, la recrudescence des attaques Boko Haram et les groupes armés constituent des menaces pour la stabilité du Cameroun. »

Ces dernières semaines, la partie nord du Cameroun a fait l'objet de plusieurs attaques de la secte islamique Boko Haram.

Le 30 avril dernier, 7 personnes ont été blessées dans l'explosion d'une bombe artisanale. L'explosion s'est produite à Gouma, une localité de l'arrondissement de Makary département de la Logone-et-Chari région de l'Extrême-nord. La localité subit sans cesse, au même titre que toutes celles du Lac Tchad, les incessantes incursions des djihadistes de Boko Haram.

Au moins 06 terroristes de Boko Haram ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi par l’armée camerounaise à Soueram, une localité située à proximité du lac Tchad, département du Logone-et-Chari, région de l'Extrême-Nord très exposées aux incursions de la secte terroriste. Plusieurs fusils et des munitions ont été saisis à l'issu de l'opération qui n'a fait aucune victime dans le camp de l'armée camerounaise.

Dans la région anglophone, au moins deux militaires ont trouvé la mort à Akwaya une commune située dans la région du Sud-Ouest dans le département du Manyu. Des images insoutenables diffusées sur les réseaux sociaux montrent un corps sans vie emballé dans un tissu. Les tenues militaires de l'armée camerounaise arrachées aux victimes sont exhibées sur d'autres images. La guerre dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun est de plus en plus meurtrière. La semaine écoulée au moins 4 militaires ont été tués dans une attaque d'un poste à Galim.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter