Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 27Article 476921

General News of Wednesday, 27 November 2019

Source: Camerounweb.com

CONFIDENCES: Paul Biya délaissé par sa femme et Ngoh Ngoh à Etoudi

Paul Biya, le président camerounais multiplie des affres à chaque sortie publique. Des incidents qui deviennent trop récurrents et qui inquiètent des experts de la vie socio-politique du pays. Son dernier en date remonte au sommet du CEMAC à Yaoundé et dont le Cameroun et au-delà des frontières ont eu échos du pantalon du Président Biya qui s’est écroulé à deux reprises.

Un malheureux incident qui touche l’image de Paul Biya et celle du Cameroun en entier qui est interprété par le Prof Franklin Nyamsi non seulement, comme des signes de fin du règne de Paul Biya mais aussi une négligence ‘diabolique‘ de ses proches. Dans une vidéo devenue virale sur la toile, l’auteur d’essais politiques et essais philosophiques, décèle des défaillances physiques, psychiques lors des sorties publiques de Paul Biya.

Il n’y est pas allé par quatre chemins, pour affirmer avec assurance que Paul Biya est délaissé et il accuse son entourage et ce depuis qu’il s’expose négativement en mondovision. Son pantalon qui s’est écroulé, en est une illustration. « De ce fait, je note plusieurs points, soit Paul Biya est victime d’un amaigrissement anormal soit une déchirure d'une couture qui a augmenté la taille de son pantalon. Mais les vraies raisons sont ailleurs, » soutient-il.

Ainsi lâche-t-il, Paul Biya n'est plus encadré par un protocole rigoureux et professionnel. «Paul Biya est un vieillard abandonné dans un coin froid du palais d’Etoudi par sa femme, son protocole et toux ceux qui exercent le pouvoir en son nom. Le SG (Ferdinand Ngoh Ngoh), le DCC (Samuel Ayolo), ne s'occupent plus de Biya en tant qu'Homme, tous attendent à ce qu'ils meurent pour s'accaparer du pouvoir qu'ils croient leur appartenir, » ajoute le Prof Nyamsi, agrégé en Philosophie.

A l’en croire, il y a eu d’autres signes avant-coureurs de ce qui s'était passé au CEMAC. A l’exemple de son humiliation à Paris lors du forum de la Paix à Paris, sans être briefé sur la rencontre avec d’autres panélistes, Paul Biya a été ridiculisé. La faute a été évidemment attribuée à un ‘bouc-émissaire’ en la personne de l’Ambassadeur du Cameroun en France qui n’avait pas assuré sa mission. Mais en réalité, reconnaît le Prof Nyamsi, Paul Biya ne jouit plus en totalité de ses facultés mentales. « Sinon, il serait conscient lors du sommet au CEMAC que son pantalon ne le serre plus et aurait appelé son protocole », avance-t-il.

Il donne comme argument un autre incident qui s’est produit le 20 mai 2019, Paul Biya a été aidé par sa femme a salué l'assistance. « Chantal a rappelé à son mari qu'il doit saluer la foule avec ses mains et a même soulevé ces mains, », c’est un signe de défaillance du système Biya.

Et ce n’est pas tout, « lors du défilé militaire de l'année passée, Paul Biya avait perdu sa continence et avait trempé son coussin de chaise. Et Chantal Biya avait remplacé son cousin par celui de son mari qui l'avait mouillé par ses urines. » Le Prof en Philosophie déclare avec regret que « Paul Biya n'arrive plus à tenir plus de deux heures sans flancher ».

Il reconnaît qu’on ne doit pas s’attendre à plus de la part de Paul Biya eu égard à son âge mais aussi c’est en cette période que l’entourage doit redoubler de vigilance et de soins pour le président. L’entourage se relâche plutôt constate-t-il avant de lancer : « Chantal Biya a moins de 50 ans, elle ne s'occupe plus au quotidien de son mari, celle qui doit être au soin de son époux ne fait plus son boulot. D'où la question de quoi s’occupe-t-elle à Etoudi? »