Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 10Article 635737

Actualités of Monday, 10 January 2022

Source: L’œil du Sahel

CAN 2021 : voici l’impressionnant dispositif sécuritaire mis en place à Bafoussam pour contrer les Ambas

Image illustrative Image illustrative

Frontalière à la région du Nord-ouest, la région de l’Ouest, où Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la présidence de République chargé de la Défense a passé le nouvel an 2022, auprès des troupes de la 31ème brigade d’infanterie motorisée (BIM), l’est aussi, de la région du Nord. En proie partiellement à un sursaut d’insécurité, réalisé de manière sporadique, ces trois régions attirent de plus en plus l’attention.

Et surtout avec la présence des étrangers en terre camerounaise, venus pour visiter le Cameroun, et prendre part à leur manière, à la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui aura lieu du 9 janvier au 6 février 2022. Et c’est donc pour faire le point du dispositif sécuritaire, rassurer les populations et les étrangers présents dans la région de l’Ouest et davantage à Bafoussam et dissuader les personnes mal intentionnées qui pourraient nourrir l’ambition de perpétrer des attaques ou de s’adonner à quelques formes de violences pour nuire à l’image du pays en cette période où tous les projecteurs du monde sont braqués sur le Cameroun ou à porter atteinte à la quiétude de population, que Joseph Beti Assomo s’est rendu à Dschang et Bafoussam du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022.

Arrivé à Bafoussam le 31 décembre 2021 en provenance de Yaoundé, il a présidé une réunion de sécurité avec les autorités administratives de la région de l’Ouest et de plusieurs généraux. Le fond des échanges n’a pas filtré. Hormis le laïus fait par le Mindef lui-même pour fixer les uns et les autres de ce qui s’est dit pendant cette réunion stratégique.

Une chose est certaine, c’est de la sécurité de la poule B de la CAN
TotalEnergie 2021, dont il a aussi été question, même si d’autres sujets ont été abordés. Les équipes nationales logées dans la poule B sont : le Sénégal, le Zimbabwé, la Guinée Conakry et le Mali. Leur situation est «particulière» parce que toutes n’ont pas pour base la ville de Bafoussam. Hormis Bafoussam, les villes telles que Bangou, Bana, Balanget Kouekong, ont été retenues pour recevoir les différentes équipes. Elles vont y loger, vont s’y entrainer et elles y livreront des matches. D’où le cordon sécuritaire discret et efficace qui a été mis en place dans cette partie du Cameroun.

Le transport des différentes équipes sur de longues distances sera assuré. Car, pour quitter Bana, ou Bangou et rallier le stade de Kouekong, près du département du Noun, ce n’est point évident. En rappel, le 23 juillet 2021, Joseph Beti Assomo avait séjourné dans la région de l’Ouest, dans la localité de Mbouda ; où il avait présidé une réunion de crise, suite aux attaques des bandes armées dans cette région. Le 14 juillet 2021, à Zavion dans l’arrondissement de Babadjou, le poste avancé des forces de Défense et de sécurité était attaqué, causant la mort de deux militaires.

Le 7 janvier 2021, des sécessionnistes avaient attaqué un poste de contrôle militaire à Matazem. C’est une localité située entre les régions de l’Ouest et du Nord-Ouest. Quatre militaires et deux civils y avaient laissé leur vie.

Rejoignez notre newsletter!