Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 15Article 602401

Infos Sports of Tuesday, 15 June 2021

Source: www.camerounweb.com

CAN 2021 : le journaliste Sam Sévérin Ango répond à Samuel Eto’o

Le journaliste Sam Sévérin Ango répond à Samuel Eto’o Le journaliste Sam Sévérin Ango répond à Samuel Eto’o

• Samuel Eto’o vante les stades du Cameroun à Bamako

• Il estime que son pays peut organiser une coupe du Monde

• Le journaliste Sam Sévérin Ango pense le contraire



En déplacement à Bamako, l'ancien international camerounais Samuel Eto'o Fils a déclaré à la télévision nationale malienne que le Cameroun était prêt à accueillir toutes les compétitions internationales y compris une coupe du monde. Eto'o a tenu ces propos au moment où des rumeurs annoncent le retrait de l'organisation de la compétition à son pays.

« L’Etat du Cameroun et les camerounais ont bien travaillé. Nous avons connu des difficultés il y a quelques mois, mais tout ça est derrière nous. Le Cameroun peut même rêver d'organiser la Coupe du Monde. Parce que nous avons des stades pour une telle compétition. Je suis fier aujourd'hui de dire que mon pays peut organiser n'importe quelle compétition de niveau international », avait-il lancé.

Les propos de l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun font marrer le journaliste Sam Sévérin Ango. Invité chez les confrères d’ABK Radio, il a indiqué que le Cameroun ne saurait organiser une coupe du monde. Pire, il estime que son pays est devenu la risée du continent avec tous les scandales qui entourent l’organisation de la CAN 2021.

« L’organisation d’une coupe du Monde nécessite un certain nombre de choses. C’est impossible, on ne peut pas imaginer le Cameroun organiser une coupe du Monde. La Can qui nous a déjà été confiée a du mal à être gérée. Nous sommes la risée du continent », a-t-il déclaré.

Le ministre des sports se veut rassurant

Au sortir d’une visite d’inspection du Stade d’Olembe, le Ministre des Sports s’est enfin exprimé sur la rumeur sans cesse grandissante d’un futur retrait de la CAN 2021 au Cameroun. Alors que l’inquiétude ne cesse de prendre de l’ampleur dans les rues de Yaoundé à l’idée de voir le pays de Roger Milla perdre pour une deuxième fois l’organisation de la compétition, Narcisse Narcisse Mouelle Kombi s’est montré ferme quant à la capacité du Cameroun à accueillir la CAN. « La CAN Total Energies Cameroun 2021 est un acquis pour le Cameroun. La question de sa réattribution pour un autre pays n’est nullement à l’ordre du jour », a déclaré le ministre.

Cette mise au point du ministre des sports et de l’éducation Physique intervient près de 24 heures après celle du président de la fédération Camerounaise de football Seidou Njoya. Terré dans son silence depuis que les premières autour de la capacité du Cameroun à organiser la CAN, le président de la fédération était monté au créneau en fin de journée du 08 juin pour dénoncer ce qui est pour lui, une simple rumeur. « Notre pays abritera la CAN dès janvier 2022. La FECAFOOT est mobilisée aux côtés de l’Etat pour faire de cette fête du football, une grande première en Afrique ainsi que le souhaite Dr Patrice Motsepe », avait-il déclaré sur le réseau Social Twitter.

A six mois du début de la compétition, le Cameroun semble fragilisé par les retards dans la livraison des infrastructures notamment le stade d’Olembe. Mais selon Mouelle Kombi, pas question pour le pays de renoncer à la compétition qu’attendent les Camerounais depuis plus de deux ans. « Le Cameroun qui, d'après l'avis de plusieurs experts internationaux, a organisé la plus belle édition du CHAN de l'histoire, il y a quelques mois, est prêt à rééditer l'exploit avec la CAN, en janvier et février prochains. N'en déplaise aux oiseaux de mauvaise augure », lâche Mouelle Kombi.

Rejoignez notre newsletter!