Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 30Article 538237

General News of Sunday, 30 August 2020

Source: Cameroon Info

CAMWATER explique les coupures d’eau récurrentes à Yaoundé et Douala

Son directeur de la communication, Emmanuel Atangana, attribue la responsabilité des derniers incidents de Douala à la marie de la ville qui aurait « déplacé » les installations de l’entreprise en charge de la distribution de l’eau potable.


Les robinets des ménages à Douala et Yaoundé ne laissent pas couler beaucoup d’eau ces dernières semaines. Ces coupures récurrentes ou prolongées étaient le sujet de l’interview que le directeur de la communication de CAMWATER (Cameroon Water Utilities) à Radio Balafon le 28 Août 2020.

L’ancien rédacteur en chef de la CRTV a déclaré qu’il y avait eu deux types de désagréments à Douala. D’abord les travaux d’entretien programmés des ouvrages de production de la station d’eau de Yassa démarrés il y a une dizaine de jours et qui devaient s’achever « mardi dernier ». Ensuite les « deux ou trois incidents majeurs » qui ont perturbé la distribution de l’eau potable dans la ville à savoir les travaux de la voirie urbaine qui ont « déplacé » le réseau de CAMWATER.

« Les gros tuyaux qui conduisent l’eau dans vos quartiers, dans vos ménages sont déplacés parce que la mairie de ville effectue des travaux de voirie urbaine, c’’est-à-dire des travaux de réfection des routes dans la capitale économique aussi bien que dans la capitale politique qu’est Yaoundé. Ces travaux impactent sur les conduites des réseaux de la CAMWATER et conséquence les ménages sont privés d’eau pendant des jours », explique Emmanuel Atangana tout en précisant que les travaux d’entretien de CAMWATER sont achevés.

Il déclare que son entreprise fait face au « problème sérieux » que constitue « le déplacement des réseaux par des tiers ». Conséquemment il assure ne pas être capable de dire combien de temps vont durer ces travaux. « Cela ne dépend pas de la CAMWATER. Ce n’est pas elle qui doit réparer les dégâts causés par la voirie »

Le directeur général Gervais Bolenga est allé à Yaoundé évaluer la situation et trouver des solutions palliatives pour soulager les ménages. Les mêmes solutions qui sont prévues pour Douala où les camions-citernes approvisionnent les quartiers impactés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter