Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 23Article 568780

General News of Saturday, 23 January 2021

Source: afrik21.africa

CAMEROUN : l’État paie sa facture d’eau pour désamorcer la grève à la Camwater

Camwater, l’entreprise publique responsable de la production et de la distribution de l’eau potable au Cameroun est au bord d’un mouvement d’humeur. Pour apaiser les tensions, l’État a débloqué près de 15,2 millions d’euros au profit de l’entreprise, qui croule sur les dettes. Ce financement est destiné au financement des charges liées aux réformes récemment engagées au sein de l’entreprise, ainsi qu’au paiement à date de la facture d’eau de l’État.
La Camwater peut à présent s’éloigner du spectre de la grève qui plane au-dessus d’elle depuis quelques mois. L’entreprise publique responsable de la production et de la distribution de l’eau potable au Cameroun vient de recevoir du ministère des Finances, une enveloppe de 10 milliards de francs CFA, soit environ 15,2 millions d’euros. Loin d’être une action de charité, ce financement est destiné d’une part, au paiement à date de la facture d’eau potable consommée dans les administrations publiques. Une facture dont la moyenne mensuelle se situe à 1,6 milliard de francs CFA, soit environ 2,4 millions d’euros.

D’autres parts, et c’est d’ailleurs la principale raison d’être de cette enveloppe spéciale, débloquée sous instruction du président de la République. Il s’agit d’apaiser les tensions du personnel, à travers le financement des charges liées aux dernières réformes opérées au sein de la Camwater, notamment l’absorption en 2018 de la défunte Camerounaise des eaux (CDE), qui était jusque-là responsable de la distribution de l’eau. Ainsi, les désidérata des quelques 1400 employés issus de l’ex- CDE dont les actifs avaient été transférés à la Camwater pourront être résolus.

Dans une correspondance adressée au Premier ministre en octobre 2020, le syndicat des travailleurs opérant à la Camwater a menacé d’entrer en grève si ses revendications ne trouvent pas satisfaction. Les salariés mécontents réclament entre autres la conservation de tous les employés issus de la CDE, le paiement des salaires comptant pour la période de transition, à savoir avril et mai 2018, ainsi que la restauration de leurs primes et avantages.

L’apaisement des tensions visé par ce financement de l’État devra permettre le cas échéant à la Camwater d’atteindre ses objectifs. L’entreprise entend fournir un accès à l’eau de 80 % de la population en zone urbaine et péri urbaine d’ici à 2035.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter