Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 21Article 543103

General News of Monday, 21 September 2020

Source: Actu Cameroun

Célestin Djamen :'demain 22 Septembre 2020 il ne se passera pas grand-chose'

Membre du bureau politique du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), l’homme politique estime que le peuple camerounais vit dans la peur du lendemain. Conclusion, ce peuple ne peut pas adhérer à la marche initié par Maurice Kamto pour déloger Paul Biya à Etoudi.

Ce mardi 22 septembre 2020, est le grand jour pour la manifestation voulue par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Selon Maurice Kamto, le président du Mrc, cette marche vise à déloger Paul Biya à Etoudi, car, il a organisé les élections régionales sans la pacification des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais aussi sans la modification totale du code électoral.

Alors que Yaoundé a déployé les forces de l’ordre partout dans les grandes villes du pays, Célestin Djamen, un membre du bureau politique du parti de Kamto affirme qu’il n’y aura pas de miracle dans les rues camerounaises ce mardi 22 septembre 2020. « Demain 22 septembre, il ne se passera pas grand-chose en dehors des forces de l’ordre qui seront sur le terrain. Demain je ne sortirai pas pour manifester », a-t-il affirmé sur les antennes de radio Balafon.

Bibou Nissack

L’homme politique était l’invité de cette radio privée émettant depuis Douala au Cameroun, ce lundi 21 septembre 2020. Il informe au passage, que Maurice Kamto n’est pas l’auteur de la date du 22 pour la grande manifestation populaire. « Kamto n’a pas fixé la date du 22 septembre, c’est Bibou Nissack qui l’a fait. Ça peut prêter à confusion. Qu’il ait élection régionale ou pas, le Mrc n’est pas intéressé », poursuit Célestin Djamen.

Il affirme par ailleurs que les camerounais ne descendront pas dans la rue, la peur oblige. « Il y a une grosse partie de la population qui vit dans la peur, on ne peut pas penser une révolution avec ce sentiment-là. Le combat que nous menons est d’abord politique, on n’a pas besoin d’un cabinet juridique. L’insurrection n’est pas interdite par la loi; c’est l’incitation à l’insurrection qui est punie par la loi », a-t-il conclut sur Radio Balafon.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter