Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 04 22Article 591928

Actualités of Thursday, 22 April 2021

Source: www.camerounweb.com

C’est la guerre ouverte entre Ngoh Ngoh et Manaouda Malachie- Boris Bertolt

Ferdinand Ngoh Ngoh et Manaouda Malachie Ferdinand Ngoh Ngoh et Manaouda Malachie

Selon le lanceur d'alertes Boris Bertolt, sa sent le roussi entre le secrétaire général de la présidence de République, Ferdinand Ngoh Ngoh et le ministre de la Santé, Manaouda Malachie. En toile de fonds de cette guerre, une affaire de 7 milliards CFA dans détournés dans la gestion des Fonds Covid.


'C’est la guerre ouverte entre le secrétaire général de la présidence de République, Ferdinand Ngoh Ngoh et le ministre de la Santé, Manaouda Malachie. Ferdinand Ngoh Ngoh a réussit à obtenir de Paul Biya le transfert des marches de la COVID 19 à la présidence de la République où une TASK FORCE Covid 19 qu’il préside à été mise sur pieds. Sans appel d’offres et sans consultation des professionnels de la santé, la Task Force de la présidence de la République a lancé le 18 avril 2021 de nouveaux marchés dans la lutte contre la COVID 19. Il s’agit de l’acquisition des tests, matériel de laboratoire, équipements et consommables de prise en charge des patients. Le coup total de ces 8 premiers marchés s’élèvent à 7 milliards 683 millions 389 059 FCFA', écrit le lanceur d'alertes.

'Qui pour passer ces marchés ? Car depuis le début de la pandémie, les marchés de la COVID 19 avaient été passés par Alim Hayatou, le secrétaire d’état à la santé en charge de la gestion des pandémies aujourd’hui décédé.
Les agents du Contrôle Supérieur de l’Etat qui enquêtent au ministère de la Santé depuis deux mois, même s’ils suspectent l’implication de Manaouda Malachie dans la passation des marchés n’ont trouvé aucun document qu’il a signé. Or, la Task Force Covid 19 pilotée par Ferdinand Ngoh Ngoh a décidé de faire signer à Manaouda Malachie des marchés à hauteur de plus de 7 milliards FCFA à des entreprises qu’ils ont choisi et dont le ministre de la Santé n’a pas eu connaissance de de l’appel d’offre et des mécanismes de sélection. Ainsi se referme le piège de Ferdinand Ngoh Ngoh sur Manaouda Malachie.', ajoute Boris Bertolt.

Rejoignez notre newsletter!