Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 05Article 612049

Politique of Thursday, 5 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Bureaux de base du RDPC: l'émouvant discours de Jean Nkuete qui a tout changé

Jean Nkuete justifie les choix des responsables Jean Nkuete justifie les choix des responsables

• Le RDPC a renouvelé les bureaux organes de base

Jean Nkuete justifie les choix des responsables

• L'intégralité du discours de Jean Nkuete


Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), parti au pouvoir a procédé, la semaine dernière au renouvellement des des bureaux organes de base. cet exercice n'a pas du tout été aisé pour le secrétaire général du Comité central du parti Jean Nkutué.

Décrié par ses détracteurs, celui qui a fait office de président de la Commission centrale de supervision a prononcé un discours historique pour justifier le choix des différentes personnalités devant présider à la destinée de ces bureaux de base.

Si au niveau régional il n'y a pas un grand changement à la tête des bureaux, dans les autres structures, le parti a misé sur les défis auxquels il est confronté.

La rédaction de CamerounWeb vous propose l'intégralité de Jean Nkuete à l’occasion de la réunion de lancement des opérations de renouvellement des bureaux organes de base

«Les Bureaux issus du renouvellement doivent être à la hauteur des objectifs du Rdpc»

Chers camarades

Permettez-moi tout d’abord de vous souhaiter une chaleureuse bienvenue dans cette mythique salle de la Tripartite du Palais des Congrès, où se sont écrites de belles pages de la jeune histoire du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, et vous exprimer les remerciements du Secrétariat Général du Comité Central pour votre sollicitude.

Votre présence si nombreuse et votre participation spontanée à notre rencontre, malgré vos charges et occupations, est un témoignage supplémentaire et vibrant de l’attachement de nos militants aux idéaux de notre Parti et de leur inaltérable loyauté envers son Illustre Fondateur, Son Excellence Paul BIYA, Président National du Parti.

C’est à la fois le lieu et le moment de formuler à votre endroit l’expression de notre gratitude pour votre disponibilité habituelle et votre accompagnement constant dans l’accomplissement, heureusement toujours réussi, des missions qui nous sont confiées par le Président National dans la marche quotidienne du RDPC.

Après des combats ô combien difficiles au niveau national, dont nous sommes hautement sortis victorieux, nous nous retrouvons aujourd’hui avec enthousiasme, dans l’objectif d’ouvrir un nouveau chapitre de l’histoire du RDPC, à la croisée de la grande Histoire de notre beau pays.
Ce nouveau chapitre est celui de la projection du Parti dans le futur, par le biais du Renouvellement des Bureaux des Organes de Base dont l’organisation est prescrite par le Président National dans la Circulaire du 8 juillet 2021.

Pendant six ans, les Bureaux des Organes de Base du RDPC, de l’OFRDPC et de l’OJRDPC, élus en 2015, ont imprimé au Parti une dynamique qui lui permet de tenir dignement et durablement son rôle leader dans notre pays.

Plus précisément, dans leur très grande majorité, ils ont porté le RDPC à la victoire lors des différentes élections nationales qui ont jalonné cette période faste et dense.
In fine, ils ont contribué à la solidification du rempart que constitue le RDPC, face aux forces de déstabilisation, de division et du chaos qui, soutenues par des mains cachées, ne cessent de menacer la paix, l’unité nationale et l’intégrité territoriale du Cameroun.

Aujourd’hui, nous pouvons affirmer, sans rien exagérer, que notre pays doit, en grande partie, sa survie en tant que Nation, à la vigilance, à l’action et à l’engagement des militantes et des militants sur le terrain, sous l’encadrement constant, méthodique et efficient des responsables des Organes de Base du Parti.

Il est de notre devoir, à l’échéance de leur mandat, de rendre un hommage mérité aux Bureaux sortants des Organes de Base, pour le travail fantastique qu’ils auront aussi bien accompli pendant six ans. Leur bilan est d’autant plus méritoire qu’il a été établi, parfois dans la douleur, dans un environnement de mutations brutales et continues, de violents soubresauts et d’aléas divers.
Nous sommes donc particulièrement honorés de leur exprimer les sentiments de reconnaissance ainsi que les remerciements du Président National, Son Excellence Paul BIYA, auxquels nous associons, très modestement, notre gratitude, en symbiose avec la grande famille des militantes et des militants du RDPC, de l’OFRDPC et de l’OJRDPC.

Bien évidemment, le Parti garde un souvenir profondément ému des Membres des Bureaux qui nous ont définitivement quittés au cours du mandat.

Chers camarades

Aux mois de mars et avril derniers, nous avons procédé à la reconstitution du sommier politique du Parti à l’intérieur du pays et à l’étranger, avec rigueur et méthode, dans le calme et dans la paix. Toutes et tous ici présents, vous vous êtes impliqués à différents niveaux pour assurer la réussite de cette opération de mise à jour de la cartographie et des effectifs du Parti.

C’est ici pour moi l’occasion de vous redire solennellement notre satisfaction pour la qualité de vos prestations grâce auxquelles le Parti dispose d’un sommier en adéquation avec les évolutions sociologiques et démographiques de notre pays, paré pour les défis futurs.

A la suite et en vertu des dispositions de la Circulaire du Président National, le Secrétaire Général du Comité Central a pris une Note d’Application le 22 juillet 2021, et il a composé les différentes Commissions opérationnelles.

Le décor est donc planté pour le renouvellement des Bureaux des Organes de Base. Nos camarades attendent cette échéance avec impatience. Leur attente est justifiée et, pour ceux qui veulent briguer des postes de responsabilité au sein des Bureaux, leurs aspirations sont nobles et légitimes.
Nous vous invitons par conséquent à prendre la pleine mesure des enjeux des opérations qui sont placées sous le signe de la projection du RDPC dans le futur.

En effet, selon les prescriptions du Président National, ‘’l’objectif principal du renouvellement des Bureaux des Organes de Base est de constituer des équipes de responsables locaux qui, pleinement conscients des engagements présents du RDPC et de ses projections dans le futur, sauront lui imprimer fidèlement l’élan qualitatif nécessaire à son fonctionnement optimal et à l’atteinte sans biais de ses objectifs dans les prochaines années.’’

Il en découle que notre regard doit porter au-delà de l’horizon, à l’image de notre emblème, faisant de nous le Parti du flambeau ardent qui éclaire chaque jour le peuple camerounais sur le chemin de son épanouissement ; parce que le futur du Parti est intimement lié à celui de notre cher et beau pays.
Nous devons nous tenir prêts à relever tous les défis car, demain, rien, absolument rien, ne nous sera épargné.

Mais ne nous y trompons pas, demain est à nos portes. Il est même déjà là, puisque chaque jour nouveau dessine de nouveaux défis et nous impose de nouveaux enjeux, et partant, une dynamique appropriée.

Vu de cette manière, vous mesurez sans doute mieux le poids des responsabilités qui vous incombent dans la conduite du processus électoral sur le terrain. Ce sont des responsabilités de portée historique au travers desquelles une occasion exceptionnelle vous est donnée d’affirmer votre probité militante et votre soutien au Président National, tant il est vrai que le choix porté sur chacune et chacun d’entre vous est une grande marque de confiance du Parti à votre endroit.

Nous en appelons donc à votre hauteur d’esprit pour la bonne compréhension des enjeux et la réussite des opérations, et nous vous invitons au strict respect des dispositions de la Circulaire du Président National et de la Note d’Application. C’est ainsi que vous réussirez votre mission et parviendrez aux résultats escomptés.

Nous entendons par là que les Commissions ont pour seule tâche d’assurer le bon déroulement des opérations, dans la paix, l’ordre, la discipline, la transparence et l’objectivité. Les Commissions sont des équipes du Comité Central, composées dans un esprit de rassemblement, selon un format réduit, en vue d’un fonctionnement optimal et efficace. Elles ne sont pas constituées pour plaire ou nuire à quiconque. Elles sont au seul service du Parti. Elles ont pour seuls guides la Circulaire du Président National et la Note d’Application du Secrétaire Général du Comité Central.

Bien évidemment, en cas de nécessité, les Commissions peuvent être complétées ou renforcées sur le terrain dans le même esprit de rassemblement et de fonctionnalité, en évitant toute forme de discrimination ou de favoritisme.

Chers Camarades

Le renouvellement des Bureaux des Organes de Base est un grand chantier qui s’ouvre à partir de demain. Il est adossé à la dynamique du renforcement de la modernisation du Parti et bâti dans l’optimisme de ses succès futurs. Il est impératif que les nouveaux Bureaux issus du processus électoral soient à la hauteur de ces objectifs.

Dans cette perspective nous vous recommandons la plus grande perspicacité dans l’analyse des dossiers afin de sélectionner des candidats correspondant au profil tracé par le Président National, étant entendu que l’indiscipline, le manque d’humilité, l’opportunisme, l’arrogance, la défiance envers les autorités, le militantisme occasionnel, l’esprit d’exclusion, la méconnaissance du fonctionnement du Parti sont intolérables.

Nous sommes d’autant plus assurés de gagner les difficiles batailles qui s’annoncent que les militants seront encadrés à la base par des Bureaux composés d’hommes et de femmes de conviction, d’engagement, de responsabilité et d’honneur, prêts à donner au Parti sans exiger une quelconque contrepartie.

Naturellement, les candidats ne se présentent pas à titre individuel. Ils appartiennent à des listes en compétition dont l’examen se fera rigoureusement, afin de retenir des propositions conformes aux critères définis dans la Circulaire du Président National, en phase avec les perspectives du Parti et les évolutions du temps.

Sous ce rapport, nous voulons insister sur trois critères déterminants dans la sélection :
En premier lieu, l’inclusion ou, si vous voulez, la prise en compte des différentes composantes de la population.

• Evoquons d’abord l’inclusion des femmes et des jeunes dans les Bureaux des Organes de Base. Nous tenons à rappeler que la prise en compte des femmes et des jeunes a toujours constitué une priorité pour le Parti.

Il est clair, en effet, que le RDPC ne peut ni consolider ses acquis, ni se projeter dans l’avenir s’il ne raffermit pas sa position de Parti de l’espoir pour les femmes et les jeunes.
On entend souvent dire que l’inclusion des jeunes et des femmes est difficile et problématique ici ou là. Alors, comment se fait-il que dans ces mêmes localités, d’autres formations politiques trouvent des militants dans ces catégories de la population ?

En vérité, il existe dans toute la république, des femmes et des jeunes engagés, compétents et dynamiques auxquels le Parti peut faire confiance. Il nous appartient de les détecter, de leur ouvrir les bras et de les associer aux responsabilités à la base. Si nous ne le faisons pas maintenant, nous commettons une faute politique lourde de conséquences pour le Parti.

S’agissant particulièrement de l’OJRDPC, il y a lieu de souligner que c’est une organisation spécialisée pour les jeunes, hommes et femmes, et non pour les jeunes hommes exclusivement, le constat ayant été fait sur le terrain, de la tendance à y privilégier les jeunes hommes. C’est la raison pour laquelle, il est prescrit une proportion de six jeunes femmes au moins dans les Bureaux de Section OJRDPC.

• L’inclusion concerne également les personnes vulnérables, les groupes minoritaires, les cadets sociaux. Ce sont des compatriotes qui ont droit à notre respect et à notre considération. Ce sont des citoyens comme les autres. Nous devons les mettre sous l’ombrelle du Parti, parce que le RDPC est fondamentalement le Parti des laissés pour compte et des marginalisés.

• Nous évoquons enfin l’inclusion de la diversité sociologique. Elle est incontournable, elle est inévitable et elle s’impose au Parti, au vu de l’accélération du brassage des populations, notamment dans les Chefs-lieux des régions, les zones frontalières, les localités universitaires et les grandes agglomérations urbaines.

Dans ces entités comme dans chaque unité politique d’ailleurs, les Bureaux des Organes de Base doivent refléter la réalité sociologique locale, afin qu’aucun groupe humain ne soit ni écarté, ni oublié. Il en va de l’intérêt du Parti, dans un contexte où il est avéré, comme nous le savons tous, que l’engagement politique ne se construit pas toujours à l’aune de la raison ou de la qualité des projets.

C’est dire combien l’avenir du Parti dépend de notre capacité à rester nous-mêmes, selon la noble ambition du Président National qui a voulu que le RDPC soit le lieu par excellence de rassemblement du Peuple Camerounais tel qu’en lui-même, dans sa diversité, en un mot le creuset de l’unité et de l’intégration nationales.

En définitive, l’inclusion nous rappelle que le RDPC est le Parti de toutes les Camerounaises et de tous les Camerounais, quels que soient leur condition, leur appartenance ethnique, leur religion, leur état physique, leur rang social.

Nous vous convions donc à veiller à la formation de listes de candidatures représentatives des différents groupes humains et sociologiques de la localité.
Nous en arrivons au deuxième critère impératif, à savoir le partage.

• C’est également un élément déterminant dans l’examen des listes de candidatures. Il convient de relever que le partage est au cœur de la vision globale du RDPC. C’est l’un des principaux piliers du rassemblement, étant entendu qu’il ne peut y avoir de rassemblement sans partage. Comme vous le savez d’ailleurs, le partage est le ferment de la solidarité et l’antidote de l’exclusion.
Alors, vous devez veiller à la juste répartition des postes de responsabilité au sein des Bureaux des Organes de base entre les membres de la communauté.

Dans le même esprit, nous veillerons à éviter la concentration des principaux postes de responsabilité des trois Organes dans une seule famille, un seul clan, un seul groupement, une seule chefferie, un seul village et j’en passe.

Vous savez d’ailleurs que le partage, j’entends le mauvais partage, nous a souvent été préjudiciable en période électorale. C’est donc un critère auquel nous devons être très attentif afin que nul ne se sente exclu.

Le troisième critère à privilégier dans l’examen des listes de candidatures est ‘’la capacité à performer’’.

• Par capacité à performer, nous entendons les aptitudes à atteindre les objectifs du Parti, et donc à réaliser des performances. Il s’agit d’une conséquence logique de l’inclusion et du partage. Nous devons faire émerger des Bureaux des Organes de Base performants.

Pour cela, ils doivent réunir des membres remplissant les critères prescrits, mais aussi et surtout capables d’assurer le fonctionnement normal de l’organe de base et l’encadrement des militants, de manière à ce qu’ils soient toujours parés localement à toute éventualité.

En excluant du processus de renouvellement des Bureaux des Organes de base les Présidents de Section RDPC ayant perdu les élections municipales du 9 février 2020, le Président National indique clairement que la performance constitue désormais un élément capital d’évaluation des responsables locaux du Parti, à qui les succès électoraux sont explicitement et clairement prescrits comme objectifs à atteindre.

Chers Camarades,

Assurément, votre tâche n’est pas de tout repos. La conduite d’une élection, quelle qu’en soit la nature, n’est jamais facile. Fort heureusement, la Circulaire du Président National et la Note d’Application vous donnent des orientations claires et précises.

Nous vous exhortons donc à lire très attentivement ces deux textes, pour une bonne maîtrise des directives et des attentes du Président National qui sont, au demeurant, celles du Parti tout entier.
Nous vous exhortons à appliquer leurs dispositions en toute objectivité, avec discernement, sans complaisance ni compromission, en ayant toujours à l’esprit que l’enjeu, c’est la consolidation durable du RDPC comme force politique leader.

Nous en appelons à votre sens des responsabilités pour éviter de créer des dispositions nouvelles ou de donner des interprétations subjectives et erronées à la Circulaire du Président National.
Votre sens de la discipline et du respect des directives sera votre principal atout pour la réussite des opérations à venir. A ce sujet, qu’il soit bien clair que là où le processus sera entaché d’irrégularités avérées, en opposition avec l’esprit et la lettre des textes d’encadrement, nous n’aurons pas d’autre choix que d’annuler l’élection.

De même, si les candidats courent le risque de sanctions disciplinaires pour entorse aux textes et directives du Parti, les membres des Commissions chargées de conduire le processus sur le terrain s’exposent aux mêmes sanctions.

A partir de cette échéance en effet, le Conseil de discipline ad hoc du Comité Central se penchera également sur le comportement litigieux et la conduite reprochable des responsables mandatés sur le terrain.

Ne perdons pas de vue que nous sommes le Parti de l’inspiration qui irrigue l’action.
N’oublions pas que nous sommes la famille du rassemblement qui consacre l’unité dans la diversité.
Le RDPC ne peut pas rester indifférent aux mutations de notre époque.
Le RDPC ne peut pas fermer les yeux sur les spécificités de la société nationale.
Le RDPC ne peut pas ignorer les évolutions démographiques du pays.
Le RDPC ne peut pas sous-estimer les multiples fractures qui traversent notre société, alimentées qu’elles sont par des compatriotes égarés dans les dédales de la division, de la haine et de la stigmatisation.
En un mot, le RDPC ne peut pas se complaire dans un immobilisme tétanisant.

Il est bon que nous le comprenions, chers Camarades, le renouvellement des Bureaux des Organes de Base participe de l’indispensable mouvement de modernisation et de réinvention que le Parti ne cesse de conduire dans le sillage de la Nouvelle Dynamique imprimée au troisième Congrès Ordinaire.
C’est un élan qualitatif continu qui ne peut s’opérer qu’avec le concours de la base militante sans cesse éclairée, mobilisée et tenue en éveil par des responsables conscients du rôle du RDPC dans la Nation et du danger des actions de nos adversaires.

Je vous exhorte à ne pas oublier que nos adversaires s’organisent d’ores et déjà et coalisent, fortement soutenus par des forces extérieures, tout en guettant nos défaillances, afin de les exploiter le moment venu à notre détriment, comme ce fut récemment le cas lors des dernières élections municipales et régionales dans certaines localités que nous avons perdues.

Vous devriez donc avoir pleine conscience des enjeux du renouvellement et du rôle historique que vous allez jouer dès le 7 août prochain, étant entendu qu’en écrivant cette nouvelle page de l’histoire du RDPC, vous reproduirez une page importante de notre épopée nationale.

Nous vous convions, dès lors, à faciliter le libre choix des militants en les accompagnants dans l’expression de la démocratie interne, exemplaire d’éthique, de responsabilité, de morale et de probité. A cet égard, les cas de contentieux éventuels devraient faire l’objet d’un traitement à la base, aucun problème de toute nature ne devant atteindre la Commission Centrale de Supervision, ni le Secrétariat Général du Comité Central.

Nous invitons par ailleurs nos camarades des régions du Nord-Ouest, du Sud- Ouest et de l’Extrême-Nord, à la vigilance et au pragmatisme, afin d’atteindre des résultats qui seront des atouts et des facteurs contributifs au retour à la paix durable dans leurs localités.

Enfin, nous demandons à tous nos camarades désignés dans des Commissions qui briguent des postes dans les Bureaux des Organes de Base, de le faire savoir dès à présent, afin que les Présidents des Commissions procèdent à leur remplacement, puisqu’ils ne peuvent pas y siéger en tant que candidats.

Au total, lors des opérations de renouvellement, restons en parfaite harmonie avec l’idéal du Renouveau qui est la source de notre engagement derrière le Président Paul BIYA.
Consolidons davantage le RDPC comme le phare qui éclaire et continuera d’éclairer la société camerounaise toute entière. Comme le sel de la Nation. Un sel qui ne perd et ne devra jamais perdre de sa saveur, au risque de laisser la société sans repère, sans horizon, sans rêve.

Mais, bien évidemment rien n’y fera, le RDPC continuera à montrer le chemin et à faire rêver les Camerounaises et les Camerounais.

Je vous remercie pour votre bienveillante et aimable attention.

Rejoignez notre newsletter!