Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 14Article 562208

General News of Monday, 14 December 2020

Source: www.camerounweb.com

Budget 2021: le butin est déja partagé entre les ministres (Révélations de Nouma)

Une frange du budget de 4.800 milliards déjà voté au parlement camerounais, est déjà réservé pour les comptes bancaires des membres du gouvernements, affirme Patrice Nouma. A l'en croire, les ministres comme à leur habitude savent déjà où doivent aller cette somme destinée à rendre vivable le quotidien des camerounais. Pour Nouma, le budget 2021 est un autre magot pour un gouvernement d'incomptétents et de cleptomanes. Lecture!


Un nouveau budget vient d'être voté au Parlement camerounais. On parle de 4.800 milliards de Francs CFA.
Tous les ans,le peuple camerounais est habitué à voir des chiffres et au final,il ne n'a que ses yeux pour pleurer au moment de constater en fin d'année que les membres du gouvernement, spécialistes de la manducation des budgets ont tout avalé leur laissant dans un état de pauvreté plus que par le passé.

Le Budget au Cameroun est en réalité un vaste gâteau que BIYA distribue à ses amis et le reste entre personnes de sa famille. Vous avez par exemple appris que le frais de carburant ont été revu à la hausse pour l'exercice but de cette année alors que les chiffres consacrés à l'investissement revus à la baisse.

Voici venu de nouveau un budget de près de 5.000 milliards qui vient d'être défendu et qui trotte deja dans l'esprit de tous ceux qui ont déjà été consulté par NGOH NGOH FERDINAND comme un bon magot à croquer dés leur prise de fonction.

Il est bien connu ce stratagème du vieux dictateur Paul Biya qui consiste à faire voter le budget par les anciens membres du gouvernement et le faire exécuter par des nouveaux arrivants. Un machiavélisme qui consiste ni plus ni moins qu'à fermer la bouche de ceux qui arrivent en les initiant à la corruption d'Etat.

Ils savent tous comment ça fonctionne. Le budget voté sera très vite détourné à travers des marchés publics fictifs ,des séminaires virtuels qui ,au final vont entraîner le Cameroun de nouveau dans un cycle d'endettement infernal qui continuera ainsi d'hypothéquer l'avenir de plusieurs générations de jeunes camerounais.

Avec ceci,comment croire qu'un seul Ministre de Biya mérite la liberté? Tous sont des prisonniers ambulants et en sursis qui ne perdent rien à attendre l'arrivée du vrai changement afin qu'ils rendent tous compte de l'état de décrépitude dans lequel ils ont plongé le Cameroun.
Mais en attendant,qu'ils continuent à leur aise à manger le budget national et nous leur souhaitons bon appétit.
En attendant, le combat continue
et fait quoi, fait quoi nous vaincrons
le diable a la montre, Dieu a le temps

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter