Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 13Article 555721

General News of Friday, 13 November 2020

Source: Cameroon Info

Budget 2021: Joshua Osih accuse le gouvernement de violation de loi

Selon le parlementaire, le gouvernement n'a pas soumis aux députés le projet de loi 15 jours avant la session budgétaire.

Les deux chambres du Parlement (Sénat et Assemblée nationale) siègent depuis le 12 novembre 2020, pour le compte de la 3ème session ordinaire de l'année législative 2020, au palais des congrès de Yaoundé.

Les travaux portent essentiellement sur l'examen et le vote du budget au titre de l'exercice budgétaire de 2021. Le processus est déjà mis en cause par le député SDF, Joshua Osih. Le délai de 15 jours prévu pour soumettre le projet de loi aux députés n'a pas été respecté.

«Nous sommes principalement dans une session budgétaire et j'aimerai rappeler aux camerounais que, comme d'habitude, le gouvernement a à nouveau allègrement violé la loi. La loi dispose que le projet de loi de finances est donné aux députés 15 jours avant la session. Donc nous avons déjà 15 jours de retard au début de cette session. Ce qui est un scandale. On ne peut pas plancher sur la gestion de 5,500 milliards en deux jours. Je pense humblement que des dispositions doivent être prises pour commencer à respecter l'argent du contribuable camerounais».

Le parlementaire rappelle que les députés «sont à l'Assemblée nationale pour contrôler l'action du gouvernement et légiférer. Nous ne sommes pas là pour nous suppléer à l'exécutif, qui lui, a la responsabilité d'arrêter la salle guerre dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Les lois qui sont censées être respectées par tous ne sont pas respectées par les premiers qui devraient le faire, c'est à dire le gouvernement».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter