Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 06Article 475377

General News of Wednesday, 6 November 2019

Source: www.camerounweb.com

Buéa: arrêté depuis août, le journaliste Samuel Wazizi aurait été assassiné

Les professionnels des médias de la région du Sud-Ouest doutent que leur collègue, Samuel Wazizi, arrêté à Buea, soit toujours en vie, suite aux efforts infructueux déployés pour le retrouver.

Le mardi 2 novembre, des membres du Syndicat camerounais des journalistes du Sud-Ouest étaient au tribunal pour manifester leur soutien à leur collègue détenu. Le président de la Haute Cour de Fako, Mbonge Wilson, a rejeté l'Habeas Corpus déposé par les avocats de Wazizi. Un rejet décrit par l'équipe de la défense comme partiale et injuste.

Arrêté le 2 août 2019 par les éléments de la police Muea à Buea, Wazizi aurait été transféré dans un centre de détention inconnu où il a été détenu au secret.
« Wazizi Samuel est-il vraiment vivant ? Du poste de police de Muea jusqu'au poste de police central de Buéa il y a 15 minutes maximum. Comment se fait-il que du 2 août au mois de novembre, Samuel Wazizi n'est pas encore arrivé à la police centrale », s'est exclamé un collègue inquiet.

Le 13 août, le Comité pour la protection des journalistes a demandé la libération immédiate du présentateur d’informations en pidgin à CMTV Buea.
Selon un communiqué publié sur la page Facebook de CMTV le 6 août, Wazizi a été arrêté à 11h00 le 2 août par la police de Muea qui « a affirmé qu'il était invité par leur patron pour obtenir des informations sur une information qu’il avait diffusé lors du journal ».

Selon la déclaration du CMTV, la police a déclaré que Wazizi avait été arrêté dans le cadre « du conflit armé anglophone dont l'enquête est toujours en cours », et la police a refusé de permettre à ses collègues de le voir en détention.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter