Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 21Article 581713

General News of Sunday, 21 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Bruno Bidjang s’agenouille devant Nathalie Koah

Après avoir heurté la diva au sujet de l’annulation de sa conférence à l’université catholique, le journaliste de Vision 4 revient demander pardon après une sortie musclée de Nathalie Koah.

Suite à l’annonce du refus par les autorités de l’université catholique d’Afrique centrale que Nathalie Koah prenne part à une conférence qui y était organisée, le journaliste Bruno Bidjang a fait mention de « OK…. » sur sa pagne officielle en publiant ensuite la décision annulant la conférence de la promotrice de NK TV ainsi que son affiche de l’évènement.
Une réaction qui n’a pas plu à cette dernière qui s’est sérieusement attaquée au rédacteur-en-chef de Vision 4 : « Tu aimes pleurer quand tu es stigmatisé sur les réseaux sociaux mais tu te caches derrière ton emploi pour lancer les invectives », s’est-elle indignée sous la publication du journaliste.

Nathalie Koah a poursuivi : « ici tu te réserves sous d'autres posts tu t'es lâché ! La prochaine fois que tu te lances dans la désinformation me concernant je vais t'arrêter avec les mains et fracasser tes jambettes que tu appelles pieds là. Tu sauras avec qui allonger ta bouche de souris. Tu es prévenu. Ton métier de t’oblige en rien d’être idiot ».
Avant de lancer un ultimatum à Bruno Bidjang: « Que la masse parle je le conçois car chacun est libre de donner son avis ! Mais des pleurnichards aussi que le vent peut à tout moment emporter l’ouvrent en permanence sur moi. Je vais t’arrêter avec mes mains Bruno Bidjang », a-t-elle lancé sur Snapchat.

Se sentant surement menacé, Bruno Bidjang s’est fendu en excuses: « En publiant la décision du Recteur et l’affiche de ta conférence, c’était loin de moi l’idée de nuire ou porter atteinte à ton image. Ceux qui me connaissent savent que j’ai un profond respect pour les femmes. Alors si ma publication a heurté ta sensibilité, je te demande pardon du fond de mon Cœur. D’ailleurs je la supprime immédiatement de ma page », a-t-il écrit.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter