Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588202

General News of Monday, 12 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Brouilles entre le camerounais Paul Fokam et la famille présidentielle en Guinée équatoriale

Selon des informations qui nous parviennent, l'homme d'affaires camerounais doit gérer un dossier brulant qui risque de mettre en péril ses affaires en Guinée équatoriale.

Selon le lanceur d'alertes Boris Bertolt, 'ce n’est définitivement plus le grand amour entre Paul Fokam Kammogne et le président Equato-Guinéen, Obiang Nguema'.


Voici sa publication à ce sujet


Au cœur de cette divergence, le paiement de l’argent issu de la vente d’Afriland First Bank Guinée Équatoriale ( CCEI Bank).
Au départ de cette affaire, le patron d’Afriland First Bank Guinée Équatoriale, Celestin Tindjou réussit à convaincre le PDG, Paul Fokam Kammogne de vendre la succursale Equato Guinéenne après avoir construit une maison de près 300 millions fcfa en Guinée Équatoriale. Dans sa tête, il se voit comme le prochain patron de la banque qui appartiendrait à l’Etat Equato guinéen.

Le 9 janvier 2021 l’Etat équato-guinéen rachète 53% de parts d’Afriland First Group et les 13 % d’Afriland First Bank pour se retrouver au final à 76% d’actions. Le deal se passe bien. Paul Fokam et Obiang Nguema tombent d’accord.

Cependant, tout achoppe au niveau du paiement. La Guinée Équatoriale refuse de payer près de 45 millions d’euros soit prêt de 30 milliards fcfa correspondant à l’actionnariat en devise suisse. Or les autres actionnaires réclament leur argent. Le PDG D’Afriland First Bank s’est d’ailleurs rendu il y a quelques jours en Guinée Équatoriale pour les négociations.

Car les Equato - Guinéens semblent avoir doublé leurs partenaires camerounais. D’abord Célestin Tindjou. Celui là qui a manœuvre pour convaincre Paul Fokam de céder ses actions à l’Etat Equato Guinéen. Dès le 19 janvier 2021, un nouveau directeur est nommé en la personne de
Ona Mba Agapito Teodosio, un proche de la famille Obiang Nguema. Or le deal n’était pas finalisé. Plus grave les Equato Guinéens fixent de nouvelles conditions en manœuvrant auprès de la Banque des États de l’Afrique Centrale ( BEAC). L’argent est bloqué et les actionnaires veulent leur part de la vente.
Mais, ce problème traduit une situation beaucoup plus large. Car, les rapports entre Obiang Nguema et Paul Fokam Kammogne se sont tendus depuis quelques années avec la dégradation de la situation politique au Cameroun.
Pourtant l’amitié était tellement intense il y a encore une décennie, entre le PDG D’Afriland First Bank et le président Equato Guinéen.
Tenez, les sociétés qui ont financées le train de vie fastidieux de Teodorin Obiang Nguema en Europe et aux Etats-Unis pendant des années recevaient de l’argent d’une entreprise forestière basée en Guinée Équatoriale appartenant au fils d’Obiang Nguema, SOMAGI FORESTAL dont les comptes étaient logés à Afriland First Bank.

D’ailleurs Yves Michel FOTSO n’avait pas manqué d’accuser ouvertement Paul Fokam Kammogne d’avoir manœuvré à l’époque auprès de son ami Obiang pour faire partir sa banque, la CBC de Guinée Équatoriale au profit d’Afriland First Bank. Plus, Lorsqu’Obiang Nguema arrivait au Cameroun, il dormait à la résidence Julie Guest à Yaoundé appartenant à Paul Fokam Kammogne.

Voilà bientôt près de trois ans que Paul Fokam Kammogne n’est plus revenu au Cameroun. Une situation qui semble impacter sur cette multinationale dont le nom est de plus en plus cité dans les scandales financiers au Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter