Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 13Article 534502

General News of Thursday, 13 August 2020

Source: camerounweb.com

Brouilles entre Armand Noutack II et Nourane Foster: la poignante lettre d'un journaliste au député

Le journaliste camerounais, Ange Noël Mbemam vient d'écrire une lettre à l'honorable Nourane Foster. Dans sa lettre, l'homme des médias qui vouait une admiration pour les idéaux de la femme politique se dit très déçu et l'invite à se rattraper.


'Bonjour Honorable, je reviens ce matin, après ma vigile matinale je suis tombé, sur un poste sur Facebook de Armand Noutack II, je crois à l'imperfection des êtres humains, qui nous sujet tous à des erreurs.
Je viens très humblement, vers vous honorable, vous supplier au nom de la jeunesse que vous inspirer dans votre engagement politique, au nom de votre stature d'être humain, au nom de votre stature de femme, d'épouse, de soeur et de mère, je vous en supplie au nom tout de rétablir l'honneur de cet homme.

Je suis jeune, et je milite pour que la politique se fasse autrement, sans mensonge, en toute honnêteté. Ce que je fais vers vous, le je ferais vers tous ceux, qui jeunes, me donneront des raisons de croire en la politique autrement, que ce nous vivons depuis dans notre pays, qui l'a conduit là où il est aujourd'hui.

Honorable, je suis journaliste, je lis l'actualité, je la comte au quotidien c'est mon job, et je suis fière de l'être, malgré le contexte, fort de ce que je vois, je puis affirmer que vous représentez un espoir pour notre jeunesse, qui souhaite s'engager. Et c'est bien parce que la politique vous la faites autrement, ne brisez pas cet espoir, ne brisez pas ce château que vous même aviez mis durement sur pieds.

La politique n'est pas le centre de déshumanisation de l'être, où une fois à l'intérieur on peut détruire des vies des autres, par des fausses nouvelles sans le moindre remord juste pour assouvir, ses intérêts ou contenter, ses partisans. Non, elle est l'école où s'écrit l'histoire des grands hommes au sens éthique élevé, c'est le plus grand héritage que les grands hommes politiques ont laissé aux nouvelles générations.

Honorable vous êtes entrain d'écrire une histoire, elle n'est pas parfaite, mais ce sont les valeurs que vous défendez qui peuvent la rendre éternel. L'histoire retient les valeurs plus qu'autre chose.

Je vous souhaite bien de chose pour la suite.', a écrit Ange Noël Mbemam dans sa lettre.






CamerounWeb vous propose la version des faits selon Armand Noutack II


« Avant d'aller au lit je voudrais faire cette petite mise au point ...
Vous savez à Bamougoum on dit que goûte après goutes la bassine finit par se remplir.

Le faux semblant nous pousse parfois à paraître au lieu d’être, à nous vanter de ce que nous n'avons jamais fait et à tenter de s'attribuer les victoires des autres ...

Ceci dit venons-en au fait ...

En fin novembre 2019, ma belle-mère a l'intention de mettre sur pied un institut de beauté à Bafoussam, institut qui est actuellement géré par mon épouse,

Ma belle-mère me demande si je connais quelqu'un qui peut nous livrer des mèches à prix acceptables pour les revendre à Bafoussam , sur le coup je pense directement à Nourane avec qui j'ai fait partie de l'association Onze Millions de Citoyens ;

Précision : elle n'était pas encore députée.

Alors dans nos conversations WhatsApp, Nourane me demande quel budget nous avons et je lui répond : 500.OOOFCFA.

Et elle de me rétorquer que c'est insuffisant car au regard de la qualité de ses mèches, il me faut un budget d'un million minimum...
N'ayant pas le million demandé par l'actuelle députée PCRN, je me rabats vers un autre fournisseur avec mes 500.OOO FCFA et je me ravitaille.
Voilà tout, juste ça, rien d'autre.

Alors j'ai des questions pour Nourane :
- très chère petite sœur , comment une conversation privée entre toi et moi qui date de novembre 2019 et qui n'avait rien de Politique ( encore que je n'étais pas encore le 9 de MK) , comment cet échange WhatsApp fait pour se retrouver sur la place publique ? Je rappelle qu'en novembre 2019 tu n'es pas encore députée ... D'ailleurs tu es même très pessimiste à l'époque car pour toi le MRC ne te ferait pas de cadeau à Douala ...
(Le boycott t'a sauvé).

- tes lieutenants du PCRN affirment que je t'ai demandé 1 Million pour ouvrir un salon de coiffure à ma femme, tu m'as remis une somme de 500 mille FCFA, d'aucuns disent que tu m'as prêté cette somme ,

C’était où et quand honorable ?
C'est quand-même curieux, ces chiffres ressemblent étrangement aux chiffres de notre conversation de novembre 2019, comment ont-ils su que notre conversation a tourné autour des chiffres 500 000 et 1 Million ?

- un autre lieutenant affirme que tu as offert une perruque à ma femme, hahaha hahaha honorable tu connais physiquement ma femme ?

Toi et moi nous nous sommes rencontrés deux fois seulement : une fois à Bafoussam en fin 2018 lors de la réunion extraordinaire OMC Ouest et la semaine dernière de manière fortuite à Douala ( aux obsèques d'un ami commun) pour un échange d'1minute30s... Je n'ai jamais été dans l'une de tes boutiques, alors tu as remis la perruque à ma femme comme l'affirme le régional PCRN littoral Batoum où et quand ?

Honorable, en me réservant le droit de poursuivre TES lieutenants pour diffamation,
J'ai fait quand-même le triste constat de ce que , le simple fait qu'une conversation WhatsApp que nous avons eu en novembre 2019 se retrouve entre les mains des égarés prouve votre irresponsabilité , votre immaturité ...

Vous êtes quand-même députée bon sang.
Honorable tu dois mettre en garde TES lieutenants égarés et leur dire :

1- à Messey (le nain chômeur et oisif qui porte le sac d'un ex chômeur devenu député par repli identitaire) que:

Tu ne m'as jamais fait don d'une somme de 500.000 FCFA. Que je ne t'ai jamais demandé de m'aider à hauteur d'un million pour ouvrir un salon de coiffure à ma tendre épouse !

2- à Batoum régional PCRN littoral, que :

tu ne connais pas physiquement ma femme, que vous ne vous êtes Jamais rencontrées et que tu ne lui as jamais offert une perruque, même par mon entremise ;

3- à Nyeck régional PCRN Centre que:

Tu ne m'as jamais prêté de l’argent, jamais !

4- à tous les autres badauds oisifs affamés que :

Tu ne m'as jamais donné le moindre FCFA, que l'Institut de beauté de Bafoussam est la somme de nos efforts et que toi Nourane tu n'y es pour rien dans la mise en place de ce projet !

Petit conseil petite sœur :

Une députée ne jacasse pas, à l'avenir fais l'effort de garder ce qui est privé surtout si ça ne va t'apporter aucune plus-value Politique !
Pour le reste, LE TEMPS EST LE SEUL VRAI JUGE, UN JOUR UN JOUR ... »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter