Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 17Article 574030

Crime & Punishment of Wednesday, 17 February 2021

Source: agencecamerounpresse.com

Braquage dans les domiciles: les bandits se serviraient désormais les bébés

L’on a été renseigné sur cette autre méthode à travers un message qui circule sur les réseaux sociaux. La méthode consisterait à laisser pleurer un nourrisson devant la porte, simulant un abandon jusqu'à ce que la cible décide de sortir s'enquérir de la situation et peut-être venir en aide au bébé en pleur. Le voleur dissimulé dans l'obscurité profite alors pour passer à l'acte.

Message dans lequel deux personnes témoignent de ce qu’elles ont vu :

« Bonjour à tous, mon mari et moi avons assisté à une scène depuis la fenêtre vers 1h30 du matin à 2h45 aujourd'hui et j'ai décidé de partager pour que nous soyons tous en garde..

Quelqu'un a intentionnellement laissé un bébé, enveloppé dans un tissu blanc juste devant notre porte. Le bébé a pleuré pendant plus de 30 minutes et il a cessé de pleurer…

Un gars en noir, caché derrière notre mur, a rampé pour frapper à nouveau le bébé pour pleurer. Quand ils ont réalisé que personne ne sortait pour vérifier le bébé, il a rampé pour le transporter hors de la route et en quelques minutes, un taxi est arrivé et ils sont partis…

Nous avons appelé le numéro de contact de notre voisin, nous lui avons demandé s'il avait vu quelque chose de ce genre autour de sa maison et il nous a informés que c'était une nouvelle stratégie de voleurs armés et que son frère aîné avait été volé la semaine dernière en utilisant la même méthode ».

Fruit d’une imagination débordante ou alors réalité ?

Il n’est pas évident de donner une réponse définitive à cette question ; toutefois, face au doute, l’on penche beaucoup plus vers un fait réel, avéré, surtout lorsqu’on connaît l’imagination débordante dont font montre les criminels qui ne reculent devant rien pour délester leurs concitoyens de leurs avoirs, obtenus après un dur labeur et des années de sacrifice.

Combien de fois n’a-t-on pas entendu ces histoires mettant en exergue des « Femmes, placées au bord des routes avec des ventres proéminents et criant à la mort parce qu’elles sont prêtes à donner naissance à des supposés bébés. Nombreux sont les bons samaritains qui se sont vus arrachés leurs véhicules, tout simplement parce qu’ils ont laissé parler leur humanisme ».

Que dire de celles qui n’hésitent pas à pénétrer sur les propriétés privées, avec des marques de coups sur le corps, « prétendant chercher un refuge car leur compagnon est violent, la preuve ces blessures » ; jusqu’à ce qu’on se rende compte au final qu’il ne s’agit que d’un savant coup monté avec utilisation du make up utilisé pour susciter la pitié. L’on se retrouve détrousser avec promesses de « revenir terminer le travail » si jamais la victime ose se plaindre.

Rester sur ses gardes

Bien que cela soit difficile pour certains qui seront toujours tentés d’aller porter secours à un être fragile, face à cette autre actualité, il convient malheureusement de rester sur ses gardes et d’appeler les Forces de Maintien de l’Ordre, afin de les tenir informer des faits comme celui-ci évoqué.

Elles sont plus aptes à apporter des réponses et si jamais, il s’avère que c’est réellement un bébé abandonné par une jeune fille, des mesures seront prises par les autorités compétentes et, les « bons samaritains » seront en sécurité.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter