Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 01Article 559511

General News of Tuesday, 1 December 2020

Source: Actu Cameroun

Boris Bertolt est le poison de la politique qu Cameroun - Eric Kingue

L’homme politique s’insurge contre le journaliste et lanceur d’alertes vivant en France qui affirme dans son dernier ouvrage « Otage » qu’il avait demandé à Mbarga Nguele, le Délégué général à la Sureté nationale d’intercéder afin que l’Etat du Cameroun puisse lui verser ses 6 milliards de FCFA de dommage.

Dans son dernier livre « Otage», Boris Bertolt donne « l’origine » la brouille entre Maurice Kamto et Paul Eric Kingue. « Penda Ekoka précise dans son rapport qu’au cours de la rencontre avec le patron de la police, Paul Eric Kingue a clairement demandé à Mbarga Nguele d’intercéder afin que l’Etat du Cameroun puisse lui verser ses 6 milliards de dommage et intérêts suite à son emprisonnement pendant huit ans dans le conflit qui l’a opposé à l’entreprise française PHP à Njombe-Penja », écrit le journaliste.

Il poursuit alors que cette information installera la méfiance par rapport à l’engagement politique de Kingue au sein de la coalition et créer un doute sur la force de ses convictions. Un fait que réfute Paul Eric Kingue. D’ailleurs, sur les antennes d’Abk radio ce mardi 1er décembre 2020, il a traité le journaliste de menteur.

Poursuivre partout

« Avant d’être allié à Maurice Kamto, je ne le connaissais pas. Vous me voyez entrain de demander à Maurice Kamto d’intercéder afin que l’on me verse la somme de 6 milliards ? Boris Bertolt est un menteur, c’est le poison de la politique au Cameroun. Je n’ai pas besoin de la visibilité de Maurice Kamto pour me faire payer par l’État. Donc il faut que les gens arrêtent de dire du n’importe quoi », a-t-il indiqué sur le plateau de la radio.

«En politique la vengeance est un plat qui se mange froid, ce monsieur m’a poignardé je vais le poursuivre partout même dans ses rêves. Je n’ai plus besoin de Maurice Kamto je vais seulement le poursuivre partout où son parti sera, jusqu’à la dernière heure de ma vie. Il a menti au peuple camerounais », conclut-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter