Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 23Article 582427

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 23 March 2021

Source: actucameroun.com

Boko Haram tue 9 personnes dont trois militaires dans l’Extrême-Nord

C’est le bilan de quatre attaques perpétrées entre le 20 et le 23 mars 2021.
La secte terroriste nigériane vient à nouveau d’endeuiller des familles dans le septentrion. Elle vient de perpétrer quatre attaques qui ont tué 9 personnes. Dans la nuit du 20 mars 2021, les djihadistes ont mené une double attaque aux postes de contrôle de Gambaru et Woulgo, deux localités nigérianes frontalières au Cameroun. Trois militaires camerounais de la Force multinationale mixte (FMM) ont été tués au cours de cette attaque, a-t-on de nos confrères de L’œil du Sahel, le trihebdomadaire du septentrion.

Dans la nuit du 21 au 22 mars 2021, ce sont deux autres personnes qui ont trouvé la mort à la suite d’une incursion de Boko Haram à Tourou dans la région de l’Extrême-Nord. La dernière attaque, apprend-on des sources concordantes, a été perpétrée dans la nuit du 22 au 23 mars 2021 à Mokolo, département du Mayo Tsanaga, toujours dans l’Extrême-Nord.

L’incursion a été menée par des terroristes qui ont été vite repérés et démasqués par des éléments des comités de vigilance. Mais avant de replier, les djihadistes ont ouvert le feu tuant au passage trois personnes dont deux femmes et un homme. Une dizaine de blessés ont par ailleurs été enregistrés au cours de cette attaque et sont internés à l’hôpital de Mokolo.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter