Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 15Article 505366

General News of Wednesday, 15 April 2020

Source: camerounactuel.com

'Biya sortez, vous n’êtes pas un Dieu…'

Dans une phrase courte sur son compte Facebook, la militante des droits de l’homme invite le président camerounais à sortir de son mutisme pour s’adresser au peuple camerounais.

Depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus au Cameroun, Paul Biya le président de la République ne s’est adressé au peuple que via un tweet. Notamment pour appeler les camerounais à respecter les règles d’hygiènes pour la lutte contre le Covid-19. Les hommes politiques critiques ce mutisme et l’invitent à sortir de sa léthargie pour montrer qu’il se préoccupe du bien de sa population. La société civile camerounaise n’est pas en reste.

Maitre Alice Nkom, vient de cracher son venin sur le président camerounais. « Mr Biya sortez, vous n’êtes pas un Dieu … et si jamais vous êtes malade faites nous le savoir ! », a posté la militante des droits de l’homme ce lundi 13 avril 2020 sur son compte Facebook. Une manière pour elle de d’exhorté le président camerounais à prendre des mesures fortes pour limiter la propagation du coronavirus.

Onze jeunes homosexuels
Alice Nkom est connu au Cameroun pour sa liberté de ton. Née en 1945, elle devient la première femme avocate d’expression française au barreau du Cameroun en 1971. Femme politique et avocate au barreau du Cameroun, elle obtient une licence en 1963 et plus tard ouvre un cabinet d’avocat à Douala, capitale économique du Cameroun. Elle fonde en 2003, l’Association de défense des homosexuels du Cameroun (Adefho).

Militante du Social Democratic Front (Sdf) en 1990, elle va plus tard se rallier au Rdpc (Rassemblement démocratique du peuple camerounais). Dans l’optique de défendre la cause des veuves et des orphelins, elle préside l’association des avocates au Cameroun, dont elle est membre fondateur. Elle défend en 2005, onze jeunes homosexuels emprisonnés, et en 2013, obtient le premier acquittement de deux jeunes homosexuels dans un pays où la pénalisation de l’homosexualité existe depuis 19724.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter