Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 16Article 608446

Actualités of Friday, 16 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Biya cible de la BAS en Suisse: Medard Lipot répond aux 'conneries' de Fame Ndongo

Sosthène Médard Lipot et Fame Ndongo Sosthène Médard Lipot et Fame Ndongo

•La BAS organise demain samedi 17 juillet une manifestation contre Biya en Suisse.

•Cette manifestation a fait l'objet d'une tribune du prof Fame Ndongo qui la qualifie de bouffonnerie.

•La tribune de Fame Ndongo a trouvé réponse dans une sortie de Sosthène Medard Lipot.


Dans une publication en réponse à la tribune du prof Fame Ndongo, l'ancien secrétaire national à la communication du MRC a choisi de le faire à la dure. Il n'a pas porté de gans avant de traiter la tribune du secrétaire à la communication du RDPC de 'conneries du prof de lettres'.

'Au vingt-et-unième siècle, la société civile nationale, internationale ou altermondialiste est la meilleure chance donnée aux citoyens du monde, de parer aux abus des régimes autoritaires ou totalitaires. Elle n'est donc pas une bouffonnerie, comme l'affirme le professeur des lettres Jacques Fame Ndongo en sa qualité de responsable de la communication du parti gouvernant au Cameroun, le Rdpc. Conneries versus bouffonnerie(?), serait-on tenté de dire. Jamais dans l'histoire de la cinquième République en France, un ministre d'État n'a brandit son grade universitaire(ou professionnel) au bas d'un pamphlet de propagande politique, pour signer le texte en tant secrétaire à la Communication. Idem aux États-Unis ou au Royaume-Uni, des pays développés, où les systèmes démocratiques constituent autant de modèles(formes)', écrit Medard Lipot dans sa publication.

'Le ton polémique, violent et agressif de Jacques Fame Ndongo dans son texte du jeudi 15 juillet 2021 n'est pas un leurre banal, c'est un signe : un baroud d'honneur aux relents de frilosité et de panique à peine voilée. L'auteur prend soin d'y rappeler qu'il est professeur (de lettres), et bien évidemment ministre de l'Enseignement supérieur, chancelier des ordres académiques. De visu, son cœur de cible c'est Calibri Calibro et consorts. Le professeur d'université n'évoque guère les quidams Billy Akele ou Amer Kamer, à dessein. De quoi dissuader tout journaliste politique des médias camerounais, et le professeur de sciences politiques(carriérisme oblige), qui oseraient démontrer que les manifestations des activistes(société civile) à Paris ou à Genève sont normales sur la scène politique, légales et légitimes dans ce village planétaire en 2021. Quelle autre connerie !', ajoute le cadre du MRC.

La sortie de Fame Ndongo et la réponse de Medard Lipot se placent dans le débat d'idées autour de la manifestation qu'organise la BAS contre Paul Biya.

Rappelons-le, cette manifestation se déroule demain samedi 17 juillet à Genève. Elle vise à protester contre Paul Biya actuellement en visite dans la confédération helvétique. La BAS à travers cette manifestation souhaite aussi protester contre l’hôtel Intercontinental qui accueil Paul Biya à chaque visite dans le pays.

Rejoignez notre newsletter!