Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 22Article 609454

Infos Business of Thursday, 22 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Biodiversité : Le Cameroun table sur un revenu de 1200 milliards de FCFA par an

Ce projet révolutionnaire, porteur de richesse et de croissance socioéconomique. Ce projet révolutionnaire, porteur de richesse et de croissance socioéconomique.

Ce montant pourrait être atteint si le pays exploite l’ensemble des 8000 espèces génétiques.

Le ministère de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable a signé un commun accord triennal pour l’exploitation des ressources naturelles avec la société Suisse Firmenich SA.

Les produits de la biodiversité camerounaise sont ouverts sur un marché mondial de plus 118 pays.

Le ministère de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable vient de signer un commun accord triennal pour l’exploitation des ressources naturelles avec la société Suisse Firmenich SA. Cet accord a été paraphé à l’hôtel Hilton de Yaoundé. D’un point de vue économique, cet accord pourrait apporter une bouffée d’oxygène à l’économie. Les ressources génétiques sont un patrimoine national à part entière, au même titre que la forêt, le sous-sol et les minerais, elles sont exploitées dans les différents secteurs de l’industrie pharmaceutique, cosmétique et agroalimentaire. Et suivant plusieurs études réalisées, le Gouvernement camerounais table sur les bénéfices probants de l’ordre de 1200 milliards de FCFA par an, au cas où l’ensemble des 8000 espèces génétiques répertoriées au Cameroun sont totalement exploitées. Surtout que les produits de la biodiversité camerounaise sont ouverts sur un marché mondial de plus 118 pays. Une enveloppe budgétaire non négligeable pour l’atteinte des objectifs d’émergence à l’horizon 2035.

Un projet optimiste.

« La signature de ces deux accords entre Firmenich SA et la communauté de Pimbo, est la preuve que la loi APA est un concept solide et concret, qui bénéficie réciproquement au fournisseur (communauté) et à l’exploitant, ou l’utilisateur de ces ressources génétiques. Ce qui contribuera davantage à convaincre les autres communautés, vis-à-vis de ce projet révolutionnaire, porteur de richesse et de croissance socioéconomique », affirme le Dr Andreas Drews, gestionnaire de programme à la GIZ . Un optimisme partagé par le Directeur de la stratégie et de la conformité en matière de biodiversité à Firmenich SA, Stéphanie Paquin Jaloux : « Nous nous réjouissons de générer un impact positif pour la communauté de Pimbo dans les années à venir, notamment dans le soutien à la formation pour la gestion des projets, dans le développement des écoles locales et dans le renforcement de l’autonomisation des femmes dans le secteur agricole ».

Rejoignez notre newsletter!