Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 09Article 540556

General News of Wednesday, 9 September 2020

Source: Cameroon Info

Bilinguisme: ELECAM impose l'usage de l’anglais à son personnel et aux usagers

La direction générale d’Elections Cameroon institue l’usage obligatoire de la langue anglaise dans ses différents services dans la partie francophone, et du français dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, tous les mercredis et vendredis.

L’anglais et le français sont les deux langues officielles, symboles du bilinguisme du Cameroun. Mais dans la pratique, ce concept n’est qu’une coquille vide car, l’usage courant de chacune de ces langues est fonction de l’endroit où on se trouve dans le pays. Sur les dix régions du Cameroun, seules deux ont adopté l’anglais comme langue de communication, notamment le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, tandis que les huit autres ont en commun le français.

Il existe dès lors comme un manque d’intérêt à se mettre à l’usage d’une langue comme de l’autre, selon sa position géographique. Pour sa part, Elections Cameroon (ELECAM) veut inverser la courbe, et a institué les «English days» dans ses services dans la partie francophone du pays. Cette initiative renvoie à l’usage obligatoire de l’anglais par le personnel et les usagers tous les mercredis et les vendredis, et du français dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest aux jours convenus par le Directeur général d’ELECAM.



«J’ai l’honneur d’instituer les journées de mercredi et vendredi comme ‘’journées d’anglais’’ dans les régions francophones et ‘’journées de français’’ dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Cette nouvelle approche va permettre le renforcement des capacités d’écoute et de service du personnel en vue d’une meilleure satisfaction des usagers», a prescrit Erik Essousse dans une note interne le 12 août 2020, et rapportée par le quotidien Le Jour ce mercredi 9 septembre 2020.

ELECAM s’inscrit ainsi dans l’une des missions prescrites à la Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme lors de sa création en 2017, à savoir, assurer le suivi de la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles faisant de l’anglais et du français deux langues officielles d’égale valeur, et notamment leur usage dans tous les services publics, les organismes parapublics, ainsi que dans tout organisme recevant des subventions de l’Etat.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter