Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 13Article 596881

Crime & Punishment of Thursday, 13 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Bertoua: il tue son tailleur pour n'avoir pas cousu son habit

En fuitele présumé criminel a finalement été arrêté par des éléments de sécurité play videoEn fuitele présumé criminel a finalement été arrêté par des éléments de sécurité

• Il a été poignardé à mort par un de ses clients à la suite d'une dispute

• L'auteur du crime reprochait à sa victime de n'avoir pas cousu ses vêtements

• En fuitele présumé criminel a finalement été arrêté par des éléments de sécurité


Le drame s’est produit ce mercredi dans la ville de Bertoua chef-lieu de la région de l’Est.

Il s’agit d’un tailleur répondant au nom d’Abdurrahman qui a été poignardé à mort par un de ses clients à la suite d'une dispute.

Selon nos premières informations, l'auteur du crime reprochait à sa victime de n'avoir pas cousu ses vêtements qu’il a prévu porter lors des festivités marquant la célébration du ramadan.

Après avoir pris la fuite, le présumé criminel a finalement été arrêté par des éléments de sécurité pour répondre à son crime.

Une enquête est ouverte afin d’élucider les circonstances de la survenu de ce drame.

Il faut rappeler qu’un gendarme est accusé d’avoir assassiné sa femme à la suite d’une violente dispute dans la nuit du 12 mai 2021. En couple depuis 21 ans, le couple s’était une nouvelle fois disputé sans que ne survive malheureusement Claire Charlotte Ngono. De son côté, le gendarme évoque la thèse du suicide. Selon lui, sa femme se serait tuée à l’aide d’une cravate, explique-t-il. Une version contredite par les proches de la femme. « Ils se sont disputés le soir. Je croyais que ça allait s'arrêter. Il (l'époux, ndlr) a continué à bavarder, sans parler, elle est allée se coucher. Nous sommes aussi allés nous coucher. Il est encore descendu, continué à parler. Il est allé appeler sa mère. Je ne sais pas ce qui s'est passé là-bas. C'est vers minuit que j'ai eu un pressentiment, j'ai appelé son (sa mère, ndlr) numéro, c'est son mari qui répond », a raconté au micro de Canal 2, la fille de la défunte.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter