Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 14Article 562277

General News of Monday, 14 December 2020

Source: 237actu.com

Bavure policière: un père de famille humilié dans la rue par des forces de l'ordre

Dans une vidéo tournée dimanche 13 décembre 2020, les éléments du Commissariat de Sécurité Publique de Mfou prennent ruent de coups un homme dont le fils de trois ans serait allé faire pipi devant le Commissariat. Indignée par les faits, la foule en furie prend les chose en main...

La triste scène se déroule dans la soirée du dimanche 13 décembre 2020 dans la localité de MFOU, département de la Mefou-et-Afamba, région du Centre. D’après les informations recoupées, aux environs de 17h, un homme dont on dit être étranger en compagnie de sa femme et leur enfant de 3 ans environs, sont de passage et s'arrêtent au niveau du marché situé à proximité du commissariat de sécurité publique pour s'approvisionner un peu avant de reprendre la route. Dans la foulée, le petit garçon manifeste une envie pressante de faire pipi.

C’est ainsi qu’il se dirige devant le les locaux du commissariat pour se soulager en toute sécurité. Chose que « les gros bras » du commissariat vont interpréter en leur langue. « Les policiers en faction ont vu cette sagesse enfantine d'un mauvais œil et ont capturé tel un vulgaire bandit, le papa qui était obligé d'attendre son fils qui faisait pipi à proximité du commissariat », rapporte une source. Malgré les explications de l'étranger qui présentait ses « sincères excuses » au nom de son fils subitement pris par l'envie de faire pipi, les policiers ne voulaient rien entendre.

Le ton et l’adrénaline montent d’un coup. Les hommes en tenue vont chercher à embarquer brutalement le père du petit qui leur opposera également une résistance cherchant à savoir tout d’abord ce qui lui est reproché.

Du coup, une foule de moto-taximen et d’autres transporteurs, des commerçants, et autre curieux afflue et se range du côté de l’homme tenaillé par les éléments du commissariat. L'échauffourée qui s'en est suivie a finalement donné la victoire à la foule qui, malgré l'embarquement musclé du papa du petit dans les locaux du Commissariat, a pu s'interposer, protester et obtenir la libération de « la victime ». Il lui a également été restitué son fils et sa femme qui étaient déjà eux aussi assi séquestrés.


Comme quoi, la population a décidé elle-même de restaurer l'ordre public créé par ces brebis galeuses du prestigieux corps de la sûreté nationale.

Ci-dessous, des images tournées discrètement par un témoin enfoui dans la foule :

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter