Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 31Article 599359

xxxxxxxxxxx of Monday, 31 May 2021

Source: camerounweb.com

Barlev Bidjocka crie haro sur les fabricants de fausses boissons

•Dans son édito, Bidjocka commente l'arrestation des fabricants de fausses boissons le weekend dernier.

•Il exprime son indignation face à la prolifération de ces faussaires.

•Plusieurs faussaires ont déjà été arrêtés.


Dans son éditorial de ce lundi 31 mai, le journaliste Sismondi Barlev Bidjocka s'attaque aux artisans du faux au Cameroun.

Notre confrère qui réagit suite au démantèlement, la semaine dernière d'un nouveau réseaux de fabrication de fausses boissons, n'a pas caché son indignation, sa colère, face à la prolifération du faux. 'A ce rythme ils vont faire le faux de l’être humain', s'exclame-t-il.

'Le Cameroun est en passe de devenir champion du monde du Gangstérisme de la contrefaçon. Pas de quoi être fier. Chaque semaine au Cameroun, les forces de l’ordre sur dénonciation, démantèle des ateliers insalubres, sales, lugubre, et infect. Le faux su Whisky de luxe, c’est eux ; le faux du vins de luxe toute marques, c’est eux ; le faux des biscuits fourrés, c’est encore eux ; le faux de l’eau minéral toujours eux; le faux Yaourt, c’est-à-dire le Kossam dans des emballages des marques en vu c’est eux…La liste n’est pas exhaustive ; ils vont jusqu’à fabriquer le faux des jus naturels ; le faux des bières Heineken ce sont eux ; sincèrement à ce rythme ils vont faire le faux de l’être humain', écrit Sismondi Bidjocka.

'Parfois vous vous demandez pourquoi subitement vous êtes tout le temps malade! Comment en serait-il autrement? C’est ce qu’on appelle dans le jargon du marché, acheter ton propre poison pour ta propre mort', ajoute notre confrère.

Rappelons que suite à des dénonciations des voisins, les des forces de l'ordre ont fait une descente dans un quartier de Douala où se fabriquaient des fausses bières de marque Harp et bien d'autre spiritueux. Les faussaires se procuraient des bouteille originale de Harp, l'ouvrent et la complètent avec de l'eau avant d’y ajouter des comprimés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter