Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 08Article 600811

General News of Tuesday, 8 June 2021

Source: REALITES PLUS N°454 spécial (08 juin 2021)

Bangangté: voici ce qui attend Eric Niat, le fils du successeur constitutionnel de Biya

Eric Niat et son père Niat, président du Sénat Eric Niat et son père Niat, président du Sénat

Le nouveau maire de Bangangté a prêté serment devant les tribunaux de Bangangté le 3 juin 2021 dans une ambiance de fête totale. Les populations attendent beaucoup d’Eric Niat, de l’eau potable en ville et dans les villages, le maintien Bangangté propre, le soutien aux écoles et aux formations sanitaires, encadrer les commerçants et moto taximen et la mobilisation de la masse pour le développement de Bangangté.

Eric Niat dit avoir les armes de sa politique et entend travailler avec tout le monde. La prestation de serment du 3 juin dernier au Tribunal de Bangangté donne officiellement à Éric Niat les pleins pouvoirs de diriger la mairie de Bangangté. Conseiller municipal et adjoint au maire depuis 2007, Éric Niat connait par cœur les problèmes de sa Commune et doit agir dans tous les secteurs où il est interpellé. Bangangté est une localité en pleine mutation et mérite une attestation particulière. Le maire est élu pour soulager la masse. A Bangangté il y a des problèmes à résoudre.

DISPONIBILITÉ DE L’EAU POTABLE DANS LE MENAGES

Il s’agit ici d’un vieux dossier qui préoccupe les populations. Chacun se bat à sa manière pour obtenir de l’eau dans son domicile. Il faut tout faire pour alimenter Bangangté en eau potable. Le fleuve Noun a longtemps été indiqué comme source d’approvisionnement de Bangangté en eau. Le maire Éric Niat doit ouvrir ce dossier et soulager les ménages qui ont soif de l’eau potable.

BANGANGTÉ TOUJOURS PROPRE

C’est l’un des défis majeurs d’Eric Niat. Il faut garder les bonnes relations avec la société HYSACAM qui ramasse et traite les ordures ménagères. Il faut sensibiliser la masse pour qu’elle ait une attitude de propreté.

CREER LES ESPACES RECREATIFS

Bangangté en manque. Il faut les espaces verts et des espaces destinés aux activités récréatives. Les jeunes ont en envie de s’épanouir mais il leur manque des aires adaptées.

ENCADREMENT DES MOTOTAXIMEN ET DES COMMERÇANTS

Tous constituent un élément fort pour le développement de Bangangté. Le nouveau maire doit veiller sur les espaces marchands et les positions des conducteurs des mototaxis.

SOUTIEN AUX ÉTABLISSEMENTS ET SANITAIRES

En plus du paquet qu’il doit mettre à la disposition des écoles à la rentrée, le maire Éric Niat doit faire plus pour renforcer les manuels des écoles, lycées et collèges. Les formations sanitaires de Bangangté attendent également les gestes du maire pour souffler.

LUTTE CONTRE L’INSECURITE

Le maire Éric Niat devra apporter un soutien permanent aux autorités administratives et du maintien de l’ordre dans la lutte contre les parias qui troublent la tranquillité des populations. Éric Niat doit participer à l’organisation des comités de vigilance et apporter son soutien aux Forces de sécurité.

ENCADREMENT DES PAYSANS

Bangangté rural a besoin du coup de pouce du maire pour son épanouissement. Eric Niat devra se battre pour aménager les infrastructures telles que les routes rurales, afin de faciliter l’évacuation des produits de la terre vers la zone urbaine. Il faut renforcer l’éclairage public en ville comme dans les villages, doter les villages des forages d’eau potable.

AMENER DES PARTENAIRES ETRANGERS

Aucune Commune ne peut fonctionner sans partenaires. Eric Niat chercher et trouver des partenaires puissants qui viendront investir à Bangangté et soutenir ses actions. L’heure est aux partenariats pour avancer. Et Eric Niat a un carnet d’adresses qu’il doit actionner pour attirer des partenaires à Bangangté.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter