Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 31Article 488683

General News of Friday, 31 January 2020

Source: Modestine Carole Tchatchouang Yonzou

Banditisme politique: Jean Michel Nintcheu interpellé

Le militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, Luther André Meka affirme que l’honorable Jean Michel Nintcheu conduit le peuple camerounais vers le banditisme politique.

Pour avoir marché sur les effigies du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), Luther André Meka trouve que le député du social democratic front (Sdf) Jean Michel Nintcheu ne mérite pas d’être parlementaire. «Les camerounais ne méritent pas un tel député dont l’éducation et le respect des valeurs républicaines ne comptent que pour du beurre. Un député est appelé honorable. Ce n’est pas un vain mot. Il doit avoir des actes honorables, une éducation honorable et des valeurs honorables. Nitcheu ne mérite pas être député, les camerounais ne doivent pas être représentés par un député dont le leitmotiv est la délinquance politique.»,a-t-il écrit dans une publication rendue publique dans la presse.

Rappelons qu’en début de campagne le député Sdf Nintcheu a été filmé en train de piétiner les effigies du parti au pouvoir. Un geste qui a particulièrement déplu aux militants du Rdpc comme Luther Meka qui affirme que l’honorable « Nitcheu est un escroc politique et ses affidés qui écrivent ses discours et l’encadrent intellectuellement. Il traîne le peuple vers la délinquance et le banditisme politique».

Etonné par certaines réactions, l’honorable Nintcheu a fait une sortie dans laquelle, il donne les raisons justifiant son acte. Il indique que si c’était à refaire, il n’hésiterait pas. «J’ai marché pour dire non à la mort qui dans nos écoles frappent aussi bien les élèves que les enseignants. J’ai marché pour susciter l’indignation du peuple camerounais qui doit prendre son destin en main et réduire à néant la capacité de nuisance du RDPC. J’ai marché pour qu’un nouveau jour se lève sur le Cameroun. J’ai marché pour envoyer un message fort à ce thuriféraire du pouvoir qui dans le septentrion a cru pouvoir brûler impunément les tuniques d’un parti de l’opposition. Jai marché pour indiquer ma détermination à piétiner la fraude électorale qui se prépare activement par le RDPC. J’ai marché pour que le Cameroun se relève et se développe pour tous ses enfants du Nord au Sud et de l’est à l’Ouest», peut-on lire dans sa correspondance.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter