Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 29Article 569980

xxxxxxxxxxx of Friday, 29 January 2021

Source: cameroon-info.net

Bafia: Malachie Manaouda joue l'arbitre dans le combat entre le directeur de l’hôpital et un médecin

Les rapports sont très tendus entre le chef de cette formation hospitalière, le Dr Roger Mbenda et le chirurgien Dr Maurice Guemtcheng, et transpirent dans un échange épistolaire qui a fuité sur les réseaux sociaux, au point de susciter la réaction du ministre de la Santé Publique.

La collaboration entre le directeur de l’hôpital de district de Bafia (Centre), le Dr Roger Mbenda, et le chirurgien Dr Maurice Guemtcheng, a pris du plomb dans l’aile, et la communauté en est désormais alertée, à cause d’un échange épistolaire entre les deux personnalités, qui a fuité sur les réseaux sociaux.

En effet, tout est parti d’une demande d’explication du directeur de hôpital adressée le 19 janvier 2021 à son collaborateur, au sujet de ses « absences répétées et devenues classiques », qui « entravent le bon fonctionnement et mettent en danger la vie des patients », avec obligation de réponse dans 24 heures.

Dès le lendemain, le Dr Maurice Guemtcheng a répondu à son patron, en essayant de battre en brèche les accusations formulées à son encontre. Il a en outre égrené un chapelet de récriminations contre le directeur de l’hôpital, qui brille selon lui par de nombreuses insuffisances managériales.

« Je consulte environ 200 patients par mois. Mais vous n’en consultez même pas dix. Vous pensez vouloir vous préoccuper de la vie de nos patients. Rappelez-vous que vous avez affecté les anesthésistes du bloc dans les services de médecine et de néonatalogie où ils n’ont rien à faire parce que vous voulez déstabiliser les service de chirurgie (…) Dans le même temps, vous installez un médecin généraliste sans matricule au bloc opératoire pour assassiner les pauvres malades. Mais sachez que le moment venu, vous serez poursuivi pour ces cas d’assassinats des innocents », écrit le chirurgien dans sa réponse au directeur de l’hôpital le 20 janvier 2021. Il accuse en outre son patron de népotisme, entre autres.

Cette bataille épistolaire a été rapportée au ministre de la Santé Publique. Ce jeudi 28 janvier 2021, Malachie Manaoua a instruit un de ses collaborateurs d’y voir clair, afin de taire les dissensions entre les deux personnalités au sein de hôpital.

« J'ai demandé au Délégué Régional concerné de convoquer ces deux brillants médecins et de les écouter attentivement. De leurs échanges dépendront les mesures à prendre pour la bonne marche de cet hôpital », a tweeté le ministre. Il incombe donc à Charlotte Moussi d’intervenir en sampeur pompier dans cette affaire avant qu’elle ne prenne d’autres proportions.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter