Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 20Article 528649

General News of Monday, 20 July 2020

Source: camer.be

Bac dans le NOSO: l'armée et la police au secours


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

119 462 candidats sont face aux épreuves du baccalauréat général depuis ce lundi.

Le baccalauréat se déroule dans 308 sous-centres et 5472 salles d'examen avec 24 candidats par salle. Les épreuves écrites et facultatives débutent demain mardi 21 juillet et se clôtureront le 24 juillet.

L’Office du baccalauréat du Cameroun (Obc), indique que l’examen commence par l’Oral communication pour la série A bilingue.

Le port du masque et le respect de la distanciation sociale sont d'application en raison de la sicuation sanitaire liée au Covid-19.

19 220 candidats autres candidats affront les épreuves du baccalauréat industriel et du Brevet de technicien industriel dans 102 sous-centres d’examen ont été mobilisés.

L'Etat camerounais a déployé les forces de défense et de sécurité à travers les 126 centres d'examens dans le nord-ouest. Les militaires et policiers accompagneront les élèves et le personnel enseignant des régions du NOSO en proie à une crise sécuritaire.

L’examen s’achève le 31 juillet prochain par les épreuves pratiques des séries E et TI. Les résultats seront probablement disponibles en septembre prochain.

Quelques chiffres

Région du Centre: 38 951 candidats
Extrême-Nord : 12 393 candidats
Sud-Ouest : 302 candidats affrontent les épreuves du GCE Advanced Level, équivalent du baccalauréat dans le sous-système anglophone
Nord-Ouest : 106 candidats affrontent les épreuves du GCE Advanced Level, équivalent du baccalauréat dans le sous-système anglophone
308 sous-centres et 5472 salles d'examen avec 24 candidats par salle dans tout le Cameroun

Participez au sondage

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter