Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 15Article 608314

Actualités of Thursday, 15 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Ayolo Mvodo aurait mis en garde ceux qui menacent de s'en prendre à Kamto

Mvodo Ayolo Mvodo Ayolo

•Selon Boris Bertolt, le directeur du cabinet de Paul Biya n'a pas apprécié les menaces qu'on proféré certains activistes à l'endroit de Kamto.

•Il affirme que des instructions auraient été données pour que ceux qui se rendront à nouveau devant sa résidence de Kamto soient arrêtés.

•Billy Akele s'est récemment rendu chez Kamto et l'a menacé de mort.


Même si le Directeur du cabinet civil de la présidence de la République se trouve avec Paul Biya en Suisse, il suivrait de très près tout ce qui se passe au Cameroun et ferait régulièrement le rapport au chef de l'Etat.

'Depuis Genève où il se trouve en compagnie de Paul Biya, le directeur du cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo, selon nos sources a confié avoir donné des instructions que ceux qui se rendront à nouveau devant la résidence de Maurice Kamto soient arrêtés. Samuel Mvondo Ayolo affirme qu’ils ne peuvent pas condamner des actes à l’extérieur et les tolérer au Cameroun. Ceux qui se rendront coupables de tels actes seront mis à la disposition de la justice', écrit Boris Bertolt.

L'activiste camerounais pro Biya, Billy Akele rapatrié récemment de France s'est rendu au domicile du président du MRC Maurice Kamto ce lundi 12 juillet 2021 avec une arme à feu menaçant de lui ôter la vie. << Ils étaient une quinzaine environ répartis dans 4 ou 5 petites voitures. Ils sont partis en disant qu'ils reviennent. >>, nous rapporte notre informateur.

Selon certaines vidéos faites par Billy Akele, il accuse Maurice Kamto d'être derrière les éléments de la BAS qui ont décidé de perturber le séjour de Paul Biya à Genève en Suisse. Il a ainsi décidé en retour de faire perdre le sommeil au patron du MRC. Mr Akele a préalablement tourné et diffusé une vidéo dans laquelle, à visage découvert il menace d'assassiner le président du MRC Maurice Kamto avec son arme à feu.



Rejoignez notre newsletter!